22% des femmes entre 25 et 55 ans préfère subir une opération esthétique période des fêtes, sachant que de le faire augmenterait leur estime de soi, comme indiqué par 43% de ceux qui ont réussi à éliminer leurs défauts physiques, malgré le prix élever de certaines interventions en Europe: les barrières financières n'entravent pas le 35% des femmes (40% en 2011) qui dépasse la barrière "économique" afin de se sentir plus belle.

Parmi les interventions esthétique que la femme subi, la liposuccion, la plastie abdominale, et l’augmentation mammaire, en ce qui concerne la forme du sein est préféré par rapport au volume: c’est parmi les défauts le plus détesté par les femmes, et que 58% des femmes souffre de la taille de leurs sein (une petite poitrine, des seins tubéreux…). Les raisons qui poussent la femme a subir une intervention esthétique d’augmentation mammaire sont particulièrement liées à la relation avec sa propre image: ils le font pour plaire à leurs partenaire ou parce qu'ils sont attentifs à l'opinion des autres et 43% des femmes qui ont subi une chirurgie esthétique prétendent avoir grandement amélioré l'estime de soi. La première motivation pour les femmes, il reste la peur du vieillissement (85 %) et la grossesse (allaitement).