Le by-pass gastrique décrit une méthode chirurgicale qui permet de réduire la quantité d’aliments ingérée par le patient.

 

En quoi consiste le by-pass gastrique ?

Globalement, il s’agit de créer une petite poche au niveau de l’estomac et de mettre en place des dérivations vers l’intestin afin de créer une malabsorption. Les dérivations vont permettre aux aliments de ne pas passer dans certaines sections de l’intestin ce qui va éviter leur absorption par l’organisme. Même si la personne mange des aliments riches en gras ou autres aliments favorisant la prise de poids, le fait que ces aliments partent directement de l’estomac vers une zone de non-absorption réduit l’absorption de calories et de nutriments donc favorise la perte de poids sans frustration alimentaire. Il faut néanmoins différencier deux sortes de techniques :

  • Le by-pass « Roux-en-Y »
  • Le by-pass étendu

 

 

Le by-pass « Roux-en-Y »

C’est la méthode la plus utilisée. Elle consiste à :

  • Créer une petite poche d’estomac par le biais d’une agrafe ou d’un anneau vertical : cette première étape vise à réduire la quantité d’aliments ingérée
  • Attacher à cette poche une section en forme de « Y » de l’intestin grêle : cela évite à la nourriture de passer par le duodénum et la première partie du jéjunum ce qui va ainsi réduire l’absorption de nutriments et de calories

La mise en place d’un by-pass « Roux-en-Y » peut désormais se faire à l’aide d’un laparoscope. Il s’agit d’un instrument médical qui permet de visualiser l’intérieur de l’estomac. Même si en théorie, l’intervention semble complexe, pour un chirurgien expérimenté, il s’agit d’une opération facile qui se fait à travers quelques petites incisions. Après l’intervention, le patient peut se remettre assez vite même s’il lui faudra faire attention dans les premiers jours.

 

Le by-pass étendu

Il s’agit également de relier une petite partie de l’estomac à la section finale de l’intestin grêle, mais contrairement à la première méthode qui divise l’estomac en deux, le by-pass étendu retire toute la partie inférieure de l’estomac. Ici encore, la nourriture ne passe pas par le duodénum et le jéjunum d’où la réduction d’absorption de nutriments et de calories. Le by-pass étendu qui met en scène une dérivation bilio-pancréatique fait partie des chirurgies bariatriques efficaces. Malgré son efficacité, il est peu utilisé puisqu’expose le patient à de sérieux risques de déficience nutritionnelle. Il arrive qu’au fil du temps, l’estomac finit par s’étirer peu à peu jusqu’à retrouver sa taille normale, mais cela ne survient que dans de très rares cas.

 

L’efficacité du by-pass gastrique

Contrairement à d’autres chirurgies de perte de poids comme l’anneau gastrique, le by-pass gastrique engendre et la réduction de nourriture ingérée et la perte de poids. En effet, si l’anneau gastrique ne permet que la réduction de la quantité de nourriture absorbée, le bh-pass gastrique permet cette réduction couplée à la malabsorption. La perte de poids est alors plus rapide à savoir, environ 2/3 de leur excès de poids en deux ans.