Lorsqu'une personne a une dent abîmée et que celle-ci ne peut être conservée, elle peut avoir recours à l'implant dentaire. Il s'agit d'une racine de dent artificielle en forme de vis, généralement fait de titane, qui se place dans l'os et qui va supporter une prothèse, un bridge ou une couronne. La pose de l'implant relève de la chirurgie dentaire. Après l'opération, certaines dispositions doivent être prises par le patient.

Pour la pose d'un implant dentaire, il est nécessaire de faire une incision de la gencive afin de créer un emplacement dans l'os situé en-dessous. Le délai de la cicatrisation peut varier, mais se situe généralement entre deux et six mois. Au cours de cette période, des précautions doivent être prises par le patient.

Que peut-il se passer après l'opération ?

Une fois la pose de l'implant terminée, il se peut que la gencive continue à saigner. Dans ce cas, vous devrez appliquer une compresse durant 30 minutes sur la zone du saignement. Durant les premiers jours, il est déconseillé de cracher, cela risquerait de provoquer les saignements.

Outre les saignements, des hématomes ou des oedèmes peuvent apparaître. En temps normal, ils disparaissent quelques jours après l'intervention. Il est possible de prendre des mesures de prévention pour les éviter grâce à l'application d'une poche de glace durant quelques heures et ce, juste après l'opération.

Par ailleurs, la personne peut ressentir une certaine gêne après l'intervention, mais on peut y remédier asse facilement. Il faudra prendre des antalgiques avant que les effets de l'anesthésie ne s'estompent. Cette prise devra se poursuivre avant l'apparition de douleurs. Si ces dernières sont intenses, il faudra consulter le chirurgien.

Suivre à la lettre les prescriptions du dentiste

Lorsqu'une personne vient de se faire poser un implant dentaire, il est important qu'il suive rigoureusement les recommandations de son dentiste. La plupart du temps, celui-ci prescrit des médicaments antidouleur ou antalgiques et des antibiotiques pour éviter l'apparition d'infections. Si vous prenez ces médicaments et que vous constatez des effets indésirables, le dentiste pourra substituer ceux-ci.

Les précautions au quotidien

Le brossage des dents doit se poursuivre pour les parties non douloureuses, tandis qu'au niveau de la zone opérée, un brossage spécifique à l'aide d'une brosse post-opératoire doit être effectué. Le brossage doit être suivi d'un bain de bouche à partir du lendemain de l'intervention.

Si vous avez des difficultés pour la mastication, évitez les aliments à trop haute température. Par ailleurs, il est recommandé d'arrêter le tabac, cela constituerait une entrave à la cicatrisation. La pratique du sport est aussi à éviter.

Un spécialiste dentaire peut recommander des visites de suivi trimestriel. Au cours de ces visites, le dentiste s'assurera que vos soins quotidiens sont adaptés et qu'aucun problème n'apparaît. Dans tous les cas, il vaut mieux consulter un professionnel dentaire, notamment si des saignements ou une certaine sensibilité apparaissent, ou encore dans le cas où votre implant bouge. Les soins au quotidien doivent permettre de faire en sorte que les implants durent toute une vie.