Quelle que soit l'opération envisagée (acte médical ou chirurgie), il faut prendre en compte plusieurs paramètres afin d'obtenir un résultat optimal. Tout d'abord, il faut choisir un praticien dont les compétences sont reconnues. Ce chirurgien se chargera à la fois de l'intervention et de déterminer le moment le plus opportun pour la réaliser. En effet, il doit tenir compte de l'état de la peau du patient pour que l'opération soit un succès. Ce qu'il faut surtout considérer, c'est la présence de rides ou de taches, la nécessité d'agir dès que ces signes apparaissent ainsi que la procédure à mettre en œuvre. Lorsqu'il s'agit de rectifier les imperfections du visage, plusieurs alternatives s'offrent à vous.

Le peeling

Il s'agit d'un moyen assez simple visant à réduire les taches et les rides. On distingue deux types de peeling : le peeling superficiel et le peeling moyen. Le premier est réalisé à base d'acide de fruits et permet de remédier aux dégâts occasionnés par les rayons du soleil, au masque de grossesse, aux microkystes et à l'acné. Il n'agit que sur la partie superficielle de la peau et son efficacité est optimale dans le cas de l'apparition de premières ridules (vers 30 ans). Le peeling moyen se pratique dans le cas où la première est inefficace et lorsque les rides s'installent. Il agit sur la couche sous-jacente.

La toxine botulique

La toxine botulique permet de détendre des zones ciblées de muscles et de prévenir les rides. Elle est utilisée sous forme d'injections mais n'est recommandée que chez les personnes dont les rides d'expression sont vraiment embarrassantes (en général des patients âgés de plus de 30 ans). Les injections agissent efficacement sur les pattes d'oie, les rides du front et les rides du lion.  Pour les peaux claires et fines, il est possible de corriger les rides d'expressions courantes, comme celles liées au froncement de sourcils.

L'acide hyaluronique : C'est une substance qui comble les zones situées entre les cellules et qui permet d'hydrater les tissus et de réinstaurer la cohésion entre eux.  En esthétique, l'acide hyaluronique est utilisé en injection pour réparer les rides et redonner du volume au visage. Ce sont surtout les pommettes et les sillons nasogéniens qui sont réparés. A 40 ans, la peau d'une personne perd davantage de collagène et les signes du vieillissement de la peau apparaissent. Toutefois à ce stade, il n'est pas trop tard pour se faire injecter de l'acide hyaluronique. Pour un visage arrondi, il faut un délai de dix ans de plus avant de consulter, car la peau est plus résistante aux effets du vieillissement, comparée à une peau plus fine.  

Laser

Il s'agit ici du laser CO2, qui agit à plusieurs endroits dans les tissus de la peau affectée par le vieillissement. Il permet de réduire les rides profondes grâce à la stimulation de sécrétion de collagène. Par vaporisation de l'eau qui se trouve dans les cellules, il agit par zones ciblées en fabriquant de nouvelles cellules.  Vers 40 ans, le vieillissement a des effets de plus en plus marqués et il est possible de traiter n'importe quelle zone sur le visage.