En chirurgie esthétique, les avantages de l’acide hyaluronique ne sont plus à vanter. Ce que bon nombre d’entre nous ignorent, c’est qu’il est aussi utilisé dans les produits cosmétiques et dans ce domaine, quel rôle joue-t-il ?

Présent dans le corps

L’acide hyaluronique est une molécule que l’on retrouve, de manière naturelle, à 50 ou 70 % dans la peau. Le derme en contient plus que l’épiderme. Notre organisme en produit en continu, mais fragile, la molécule se dégrade très vite. Le vieillissement accélère encore plus sa dégradation et réduit petit à petit sa production. C’est pour cela qu’au fil du temps, les rides, les ridules et l’affaissement cutané apparaissent.

Son rôle

Cette molécule donne son élasticité à la peau ainsi que toute l’eau dont elle a besoin. Elle comble les vides entre les cellules de la peau et forme ainsi un tissu de soutien donnant à notre peau une surface bombée et bien lisse. C’est pour cela qu’on en injecte chez certains patients, en chirurgie esthétique, afin qu’ils retrouvent une peau plus jeune.

Dans la fabrication de produits cosmétiques, l’acide hyaluronique est utilisé dans un grand nombre de produits : les soins anti-âge, les gels, les crèmes, les sérums, les masques, les laits, … Il est utilisé pour ses propriétés hydratantes et pour les effets tenseurs qu’il engendre. Ces produits agissent sur la peau tel un produit de gommage pouvant effacer les traces du temps.

Inoffensif ou dangereux ?

Puisqu’il est déjà présent naturellement dans la peau, l’acide hyaluronique n’est pas un corps étranger à l’organisme. Il n’y a donc pas de risques de rejet et ce, qu’il soit utilisé sous forme injectable en chirurgie esthétique ou à appliquer en cosmétique.

Une fois injectée dans le corps, cette molécule atténue les rides et n’engendre que rarement des allergies. Elle est moins allergène que le collagène et même en cas d’incidents mineurs suite à son injection, elle se résorbe automatiquement au bout de six à 18 mois. Sa dégradation efface les effets secondaires qui peuvent survenir tels que rougeurs, œdèmes, démangeaisons, irrégularités, …

Sous forme de produits cosmétiques à appliquer, il est encore plus inoffensif puisque son application se fait seulement en surface.