En chirurgie esthétique, la greffe de cheveux est devenue une pratique de plus en plus courante. C'est une opération simple, destinée à tous ceux qui veulent se passer d'un cuir chevelu dégarni. Voici tout ce qu'il faut savoir si vous souhaitez opter pour cette solution.

Greffe de cheveux : pour qui ?

En général, la greffe de cheveux peut être subie par la plupart des gens. Toutefois, il y a des cas où cela n'est pas possible soit parce que la zone concernée par la chute de cheveux est trop étendue, soit parce que la densité ou la souplesse des cheveux dans la zone donneuse n'est pas suffisante. En effet,  il faut savoir qu'il n'est pas possible de greffer des cheveux provenant d'une autre personne, car cela risque d'entrainer un rejet des greffons. De même, la greffe ne devrait pas provenir des cheveux d'une personne de même famille que le patient, car il y a un risque que les similitudes au niveau des cellules provoquent également un rejet. Les hommes comme les femmes peuvent subir ce type d'intervention, du moment que la densité capillaire le permet.

Il n'y a pas d'âge limite pour cette intervention, la seule condition étant l'état de santé du patient. Toutefois, chez les jeunes âgés de 20 à 25 ans, le traitement médical sera l'alternative à privilégier.

Les greffons

Il existe différents types de greffons, en fonction de la quantité de cheveux à implanter : mini-greffon, micro-greffon et ultra-micro-greffon. Le mini-greffon contient à peu près cinq cheveux, tandis que le micro-greffon se compose de deux à quatre cheveux. Quant à l'ultra-micro-greffon, il ne contient au maximum que trois cheveux. Celui-ci peut être greffé tout près les uns des autres pour que le résultat soit bien meilleur esthétiquement, donnant un aspect plus naturel à la chevelure. On peut implanter jusqu'à 60 greffons/cm² et même plus dans certains cas. Tout dépend de l'ampleur de l'incision à faire et du type de greffon. L'implantation de greffons plus fins aboutit à une plus grande densité de cheveux. Généralement, au cours d'une même séance, le praticien peut implanter jusqu'à 4000 greffons, ce nombre restant fonction de l'état d'avancement de la perte des cheveux, de la densité désirée et de la qualité de la couronne. Néanmoins, il est possible de pratiquer la greffe en plusieurs séances, par exemple pour des motifs financiers.

Et après ?

La greffe des cheveux consiste à pratiquer de toutes petites incisions, en utilisant des aiguilles spécifiques qui ne traumatisent pas les cheveux primitifs. Une fois les cheveux greffés, il y a 98% de chances qu'ils repoussent à conditions que la greffe ait été effectuée dans les règles de l'art par des professionnels reconnus. Lorsque le greffon est bien taillé et correctement implanté, il repousse toujours. Normalement, les cheveux greffés ne se remettent plus à tomber tant qu'ils ont été prélevés dans la couronne, au bon endroit. Il est possible d'implanter de nouveaux greffons même après avoir subi une précédente greffe. C'est généralement le cas lorsque le patient souhaite que sa chevelure soit plus dense. Toutefois, en général, l'intervalle entre deux opérations doit être d'au moins quatre mois.