Russian Español Portugueses Italiano English Français

Magazine : La Meuse- 05 Septembre 2005


Accueil Magazine : La Meuse- 05 Septembre 2005

La Tunisie, destination chirurgicale...

Voir l'article sous le format original :

LA TUNISIE, destination chirurgicale...
A coté de superbes  plages, de nombreux pays proposent maintenant un autre argument touristique valable toute l’année : leurs opérations chirurgicales 

Le seul créneau, en chirurgie , susceptible d’intéresser les Belges, c’est celui de l’esthétique, explique le professeur Pierre Gillet, médecin chef adjoint au CHU de Liège, et cela en raison de notre système de soins de santé qui permet le remboursement dans le domaine de l’esthétique.
Et c’est précisément pour ce type  d’opération – une abdominoplastie et une liposuccion que Micheline Weyand, qui vit en région liégeoise, c’est rendu en Tunisie, en Avril dernier. Elle y repart ce  12 septembre, cette fois pour ce faire opérer des seins. « J’ai vu une émission française sur des gens qui s’étaient fait opérer en Tunisie, raconte-t-elle. Je suis allée sur Internet où j’ai abouti sur le site cosmetica Travel. J’ai envoyé un mail, puis les photos  qu’ils m’en demandées, ensuite un bilan médical et puis les  résultats d’une prise de sang ; Suite à celle-ci, une semaine avant le départ, ils ne voulaient plus m’opérer. Mais mon médecin traitant leur a téléphoné, et ça s’est arrangé »

Moins cher...

Si  « cosmetica Travel » est une des agences de tourisme médical les plus visibles sur Internet, elle est loin d’être la seule. Certaines travaillent également en Tunisie, d’autres ailleurs : ce genre de tourisme se développe partout : en Afrique du Sud, en Hongrie, en Malaisie, en Inde, au Maroc.. 
« Avant, j’avais déjà été voir plusieurs médecins en Belgique. Leurs prix étaient  de 30 à 40 % plus élevés » En Tunisie  il faut toutefois ajouter le séjour à l’hôtel, ainsi que les transport, mais qui sont compris dans le devis. Seul le vol ne l’est pas. «  Mais malgré cela, ça m’a quand même coûté moins cher qu’en Belgique , assure Micheline , qui ne tarit pas d’éloges sur l’accueil. Il faut dire qu’à côté de la piscine bleu azur, des palmiers et du confort du 5 étoiles, nos hôpitaux font évidement pâle figure.

« Le risque 0 n’existe pas »
« Même cher des gens qui n’ont pas de problème de santé, des complications peuvent survenir, estime pour sa part le Dr . Paul Wylock, président de la Santé belge de chirurgie plastique, et chef de service à l’AZA-VUB. Et même plus de deux semaines après une opération, il peut encore y avoir des complications. C’est quand même une opération, et le post-opératoire doit être suivi longtemps »
« Je pense aussi, poursuit le Dr.Wylock, qu’il est dangereux d’aller se faire opérer là-bas, car on ne sait pas si les chirurgiens y sont compétents. Enfin, en matière de chirurgie plastique, comparée à des pays comme la France, les Pays- Bas ou la Grande Bretagne, la Belgique n’est pas  très chère »

M.B.VALENTIN

Témoignages
Pour des témoignages sur nos services de chirurgie esthétique nous vous invitons à consulter notre livre d'or. N'hésitez pas à entrer en contact avec les clients qui nous ont déjà fait confiance.
Les opérations de chirurgie esthétique Tunisie