La rhinoplastie est la chirurgie esthétique du nez. Elle sert alors à remodeler le nez de sorte à l'avoir normal. La rhinoplastie est aussi bien possible pour les nez trop courts que pour les nez trop longs. En principe, tous ceux qui souhaitent améliorer l'apparence de leur nez peuvent donc s'offrir une rhinoplastie, toutefois, tout le monde peut-il vraiment le faire et l'intervention est-elle sans risques ?

Comment se présente notre nez ?

Trônant au milieu de notre visage, il est impossible de cacher son nez sauf si on porte un masque au quotidien. Un nez trop court ou trop long est alors un objet de complexe et pour y remédier, certains font appel à la rhinoplastie. Avant d'entrer dans les caractéristiques de cette chirurgie, trouvez ci-dessous une brève présentation du nez.

- En surface :

En surface, le nez se compose de deux petits os plats (propres au nez) qui s'articulent entre eux et avec l'os frontal (vers le haut) et l'os maxillaire (sur les côtés). L'os maxillaire présente une prolongation vers l'avant pour former une épine. Celle-ci est très visible lorsqu'on se met de profil. Il s'agit de la partie que l'on peut sentir au niveau de la cloison des deux narines. Le reste du nez (pointe du nez et narines) se compose de cartilage et de tissu fibreux. Leur ensemble forme la partie mobile qui entoure le nez. C'est l'action des muscles faciaux qui la rend mobile.

- À l'intérieur :

Sous sa partie supérieure, le nez abrite différents glandes de terminaisons nerveuses. On retrouve en son sein une muqueuse composée de vaisseaux sanguins, des terminaisons nerveuses, des glandes à mucus et trois cornets osseux que l'on peut voir en surface. Ce sont ces trois cornets osseux qui ont à l'origine de la forme irrégulière du nez. Ces cornets communiquent entre eux par le biais de petits orifices et des sinus. On retrouve aussi dans le nez les deux narines qui sont séparées par la cloison nasale. Quant à la pointe du nez et les deux fosses nasales, ils se prolongent pour faire suite à la trachée.

- Les rôles du nez :

En plus de représenter la bosse au milieu du visage, le nez nous sert également d'organe d'olfaction grâce auquel on peut sentir les odeurs. Il représente aussi l'étage supérieur de nos voies respiratoires. L'intervention chirurgicale qui permet de le remodeler, la rhinoplastie, peut donc concerner diverses parties du nez.

Qu'est-ce que la rhinoplastie ?

Comme dit plus haut, il s'agit de la chirurgie du nez. Elle peut être réalisée à but esthétique ou réparatrice. Elle peut par exemple remédier à une déviation de la cloison nasale ou réaliser des corrections au niveau de la pointe du nez, la taille des narines, ... La rhinoplastie n'est pas une opération que l'on peut faire à la légère, car même si le chirurgien ne touche qu'à votre nez, ses résultats peuvent modifier l'aspect général du visage. Il faudra donc en prendre compte avant de vous décider.

Quand est-ce qu'on réalise une rhinoplastie ?

La rhinoplastie peut être réalisée dans un but purement esthétique ou pour réparer une déviation de la cloison nasale. Il y a même des cas où elle est réalisée pour remédier à ces deux raisons. Dans les deux cas, on ne peut la réaliser que sur des personnes de plus de 16 ans.

La déviation de la cloison nasale peut être naturelle ou une conséquence d'un choc, mais dans tous les cas, il est recommandé d'y remédier, car cela entraîne souvent des gênes au niveau de la respiration. Cette gêne peut également être ressentie avec un nez trop long ou trop court. Chez les personnes âgées, c'est la raison principale qui met en scène la rhinoplastie.

Quoi qu'il en soit, la rhinoplastie est une intervention délicate et d'ailleurs, le chirurgien prend le temps de bien examiner votre nez avant de donner son accord. La motivation qui pousse à solliciter cette intervention et les résultats attendus seront également pris en compte.

Doit-on réaliser une rhinoplastie ?

Si le besoin se ressent, il est conseillé de faire une rhinoplastie, mais avant de vous décider, il est important de réfléchir à différents critères. Ces critères concernent :

- Le prix

Si la rhinoplastie est réalisée à but réparateur, elle peut être prise en charge par la Sécurité Sociale. Si elle est sollicitée dans un but purement esthétique, aucune prise en charge ou remboursement ne vous sera proposée. Dans les deux cas, il est recommandé de demander un devis complet pour se préparer à la somme à dépenser. Il faut souligner que le tarif d'une rhinoplastie varie d'une clinique à l'autre, d'un pays à l'autre et selon la nature de l'intervention. Pour vous servir de base, sachez qu'une rhinoplastie esthétique coûte dans les 2 500€ alors qu'une rhinoplastie médicale coûte dans les 1 500€. Ces tarifs sont encore moins chers si vous décidez de vous faire opérer à l'étranger. La Tunisie propose par exemple des tarifs abordables pour un même résultat.

- Le rendu final

La rhinoplastie ne concerne pas seulement le nez, mais le visage en entier. Dans les premiers jours suivant l'intervention, il est donc courant que le patient ne se reconnaisse pas vu qu'il s'est toujours vu avec un autre nez. Pour avoir une idée générale de ce à quoi vous allez ressembler, il est possible de visualiser des simulations qui peuvent vous montrer votre visage après l'opération. Le visualiser est fortement recommandé pour ne pas vous retrouver déçu après l'intervention. Il faut également avoir en tête que le résultat final ne se verra qu'après quelques mois, car dans les jours suivants l'opération, des ecchymoses et des oedèmes apparaîtront ce qui vous empêchera d'apprécier le résultat. Ces dernières finissent par disparaître au bout de quelques jours.

Comment se déroule la rhinoplastie ?

Pour réaliser une rhinoplastie, le chirurgien peut utiliser deux techniques. Soit il incise en dessous afin que le chirurgien puisse voir ce qu'il fait, soit il passe à l'intérieur du nez ce qui évite les cicatrices après opération.

La rhinoplastie peut se faire sous anesthésie générale lorsqu'on procède à une rhinoplastie complète et sous anesthésie locale lorsque l'intervention est partielle. On peut donc distinguer deux types de rhinoplasties : la complète qui concerne l'ensemble du nez et la partielle qui se focalise sur une petite partie du nez. La première nécessite en général, une hospitalisation de 24 heures, tandis que la seconde peut se faire en hospitalisation ambulatoire.

La rhinoplastie modifiera donc la forme de l'os et des cartilages qui forment la charpente du nez. L'intervention la plus courante s'intéresse donc à ceux deux composants du nez, mais il arrive aussi que le chirurgien rajoute des fragments de cartilage pour que la peau puisse bien se redraper. Il faut souligner qu'en rhinoplastie, l'intervention se déroule sous la peau à laquelle le chirurgien ne touchera pas. Les incisions se situeront donc exclusivement sous la peau.

Une rhinoplastie peut durer entre 1h à 2h30.

Y a-t-il des risques ?

Si les suites opératoires sont bien respectées, les risques sont minimes. Toutefois, ils ne sont pas impossibles et le plus souvent, ces risques se définissent par des infections et des hémorragies. La seule solution dans ces cas est de recommencer l'opération.

Quelles sont les suites opératoires à adopter ?

Après une rhinoplastie, plusieurs consignes vous seront données pour que le rétablissement se fasse rapidement et correctement. Ainsi, pour atténuer la douleur qui peut apparaître, des antalgiques vous seront prescrites pour la réduire. Vous devez aussi prendre des antibiotiques pendant une dizaine de jours pour éviter les infections. Des soins quotidiens des fosses nasales seront aussi recommandés pour nettoyer l'intérieur du nez. Autant que possible, il faudra éviter d'éternuer ou de se moucher pour que la cicatrisation se passe bien. Pendant environ deux mois après l'intervention, il vous sera demandé de ne pas faire de sport et de ne pas porter des lunettes à titre permanent pour éviter toutes pressions sur le nez. A voir aussi : avant et aprés rhinoplastie .