Cancer de l'estomac : des injections de botox pour freiner son évolution ?

D'après les résultats d'une récente étude scientifique, des injections de botox permettraient de bloquer l'influx nerveux chez un patient souffrant d'un cancer de l'estomac. Il s'agit là d'une découverte majeure, car redonne de l'espoir à de nombreux cancéreux.

 

Le déroulement de l'étude

Menée conjointement par le professeur Timothy Wang de la faculté de médecine de l'Université de Columbia et par le professeur Duan Chen de l'Université norvégienne de science et de technologie, cette étude a été réalisée sur des souris chez lesquelles les deux chercheurs ont induit un cancer de l'estomac.

Pour essayer de voir comment évolue le cancer, les chercheurs ont fait appel à quatre méthodes différentes. Si chez certains, ils ont sectionné les nerfs entourant le cancer, chez d'autres, ils n'ont sectionné que les nerfs sur un côté seulement de la tumeur. Pour le quatrième groupe, ils ont injecté du botox dans l'organisme des souris pour bloquer la production d'acétylcholine.

Il s'agit d'un neurotransmetteur à l'origine de la division cellulaire. En le bloquant avec du botox, les chercheurs ont ainsi rendu les cellules cancéreuses vulnérables puisque l'acétylcholine est un des facteurs clés de leur croissance. Ces résultats prouvent une fois de plus que les nerfs contrôlent bel et bien les cellules souches.   

Testés sur les hommes

Après ce premier test concluant sur des souris, le traitement par botox a été réalisé sur 37 patients Japonais ayant été opérés d'un cancer de l'estomac. On a pu remarquer que chez les patients dont la section des nerfs était plus importante, le taux de récurrence de la maladie était beaucoup plus faible.    

 

Une espérance de vie plus longue pour les cancéreux

Outre l'efficacité de ce nouveau traitement, les chercheurs ont pu démontrer que lorsque les injections de Botox étaient couplées à d'autres agents anticancéreux, l'espérance de vie était 35 % plus élevé que lorsque le patient ne subit en traitement que de la chimiothérapie.

Des limites à retenir

Même si les injections de botox sont une excellente promesse pour les cancéreux, leur champ d'application est assez limitée puisque jusqu'à maintenant, elles ne sont efficaces que pour traiter les cancers de l'estomac au stade précoce. Les deux auteurs de cette étude ne comptent toutefois pas s'arrêter en si bon chemin puisqu'ils projettent désormais de mettre au point des agents capables de bloquer les récepteurs des neurotransmetteurs. S'ils arrivent à atteindre cet objectif, cela permettrait de traiter des tumeurs invasives et même d'autres formes de cancers par le biais de la dénervation.  

Un essai clinique de phase 2

Malgré ce champ limité, les auteurs de l'étude comptent lancer un essai clinique de phase 2. C'est en Norvège, sur des patients atteints d'un cancer de l'estomac qu'il sera réalisé. Pour les professeurs Chen et Wang, le botox peut être un excellent traitement puisque non seulement il a prouvé son efficacité, mais il peut également être utilisé localement pour cibler les cellules cancéreuses. L'autre avantage de ce traitement, il ne nécessite que quelques heures d'hospitalisation lorsque le botox est injecté par une gastroscopie.

 

Moins toxique et moins cher

Enfin, il faut savoir que le botox est un produit non toxique, moins cher et avec très peu d'effets secondaires. Souvent le cancer de l'estomac est inopérable, il peut être plus intéressant que la chimiothérapie qui est lourde, coûteuse et entraînant de nombreux effets secondaires.   


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Vaginoplastie ou lifting vaginal : ce qu’il faut savoir

Vaginoplastie ou lifting vaginal : ce qu’il faut savoir

  • Admin
  • Actualités

La vaginoplastie est actuellement une intervention chirurgicale en vogue. Pour bon nombre d’entre nous, il peut paraître bizarre que des femmes veuillent « rajeunir leur vagin » et pourtant les faits sont là ...

Lire plus

Elle dépense 30 000 euros pour ressembler à  Barbie !

Elle dépense 30 000 euros pour ressembler à Barbie !

  • Admin
  • Actualités

Rachel Evans est une mère de famille de 47 ans. Cela fait 17 ans qu’elle multiplie les interventions de chirurgie esthétique pour ressembler à son idole : la poupée Barbie. Maintenant que ce rêve est réalisé, il ne lui reste plus ...

Lire plus

Devenir Miss : quels sont les critères exigés ?

Devenir Miss : quels sont les critères exigés ?

  • Admin
  • Actualités

Beaucoup de femmes rêvent de devenir Miss, mais seules quelques-unes peuvent caresser ce rêve. Attention, il ne suffit pas d’être belle, longue et fine pour postuler à ce titre, car le jury a également d’autres critères. Quels so ...

Lire plus

Le sosie humain de Ken dit Adieu à la chirurgie esthétique !

Le sosie humain de Ken dit Adieu à la chirurgie esthétique !

  • Admin
  • Actualités

Par amour fou de la fameuse poupée  Barbie « Ken », Rodrigo Alves n’a pas hésité une seconde à subir plusieurs opérations de chirurgie esthétique, afin de ressembler à son idole. Suite à ces multiples opérations, plu ...

Lire plus

Mel B dévoile son nouveau visage après son lifting Ultracel

Mel B dévoile son nouveau visage après son lifting Ultracel

  • Admin
  • Actualités

Mel B, de son vrai nom Mélanie Brown et surnommée la scary Spice a aujourd’hui 43 ans et pas une ride apparente. Il faut dire que l’ex-Spice Girl fait de son mieux pour garder un visage parfaitement lisse et un corps de rêve même s ...

Lire plus

Mélanie Da Cruz a craqué pour un nouveau nez

Mélanie Da Cruz a craqué pour un nouveau nez

  • Admin
  • Actualités

Mélanie Da Cruz a finalement cédé à la tentation de la chirurgie esthétique. La jeune blonde a, depuis quelques temps, affirmé à ses nombreux fans qu’elle s’est faite opérée du nez. Aujourd’hui elle le dévoile enfin ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer