Le Botox : un anti-ride puissant

Le Botox : un anti-ride puissant

Le Botox, que l'on nomme dans le monde scientifique toxine botulique de type A, est une protéine purifiée utilisée en chirurgie esthétique et en médecine. Son utilisation date des années 90 et avant de devenir un des produits phares de la chirurgie esthétique, il s'est retrouvé au cœur d'une polémique.

Le Botox : un poison ?

La toxine botulique est une protéine issue d'une mauvaise bactérie, le Clostridium Botulinum. Cette dernière est responsable d'une maladie grave que l'on appelle Botulisme. Elle se traduit par une paralysie musculaire. La toxine botulique est donc une toxine infectieuse d'où la polémique qui est survenue dans les premières années de son utilisation en chirurgie esthétique.

Toutefois, il faut savoir que les chercheurs extraient de la mauvaise bactérie un principe actif et le purifie pour donner naissance au Botox utilisé en médecine et en chirurgie esthétique. Le Botox est ainsi utilisé depuis les années 90, mais il n'a été autorisé en France qu'en 2003. De nos jours, on le rattache toujours à la chirurgie esthétique et pourtant, le Botox a aussi des intérêts thérapeutiques non négligeables. Les neurologues l'utilisent par exemple pour traiter les contractions musculaires du visage tandis que les ophtalmologues l'utilisent à d'autres fins.

Le Botox en chirurgie esthétique

Dans l'univers de la chirurgie esthétique, il est injecté directement dans le muscle à traiter pour y bloquer la production d'acétylcholine. Ce blocage va engendrer une légère paralysie du muscle d'où une remise en tension de la peau et l'atténuation des rides.

Les rides pouvant être traitées

Le Botox est surtout utilisé pour traiter les légères rides d'expression au niveau de la partie haute du visage c'est-à-dire :

-          les rides de lion au niveau du front

-          les rides de la glabelle qui se situent entre les sourcils

-          les rides de la patte d'oie que l'on retrouve au coin de l'œil

-          les bandes musculaires verticales du cou

Pour traiter les rides situées dans le bas du visage tels que les rides d'expression au coin de la bouche, les rides du menton ou encore les ridez du nez, l'utilisation de l'acide hyaluronique est préférable puisque le produit peut entraîner une déformation sur ces zones. Il faut noter qu'aussi bien le Botox que l'acide hyaluronique ne peuvent effacer des rides déjà bien marquées ou corriger un affaissement des tissus. Ils peuvent toutefois être utilisés conjointement pour un résultat optimal puisque si le Botox tend la peau, l'acide hyaluronique comble les sillons.

Les précautions à respecter

Son injection est une intervention non invasive bénigne qui demande toutefois quelques précautions, la première étant de bien choisir le chirurgien et ensuite de bien vous renseigner sur les contre-indications. Sachez que les seuls médecins habilités à faire ce type d'injection sont :

-          les chirurgiens plasticiens

-          les chirurgiens maxillo-faciaux

-          les dermatologues

Même si le spécialiste que vous choisissez porte l'un de ces titres, il est toujours conseillé de se renseigner sur son compte soit par le biais du bouche à oreille soit auprès de l'Ordre des médecins.

Les contre-indications

Dès la première consultation, le chirurgien devra informer les patients des contre-indications du Botox et des éventuelles complications. Il faut ainsi savoir que l'injection de Botox est contre-indiquée en cas de :

-          grossesse

-          allaitement

-          maladie neuro-musculaire

-          hypersensibilité au Botox

-          antibiothérapie à base d'aminosides

-          traitement anti-inflammatoire et anticoagulant récent

-          syndrome de Lambert-Eaton

-          myasthémie grave

Outre vous faire part de ces contre-indications, la première consultation servira également à :

-          poser toutes les questions qui vous titillent

-          exposer vos attentes au chirurgien

-          vous examiner donc n'oubliez pas d'apporter votre dossier médical pour que le praticien se tienne informé de vos antécédents médicaux

-          comprendre le pourquoi du comment : le chirurgien devra vous détailler le déroulement, les suites opératoires, les résultats attendus et les risques

-          obtenir le devis : si l'intervention coûte plus de 300 €, l'établissement d'un devis est obligatoire et le chirurgien devra également respecter les 15 jours de réflexion que la loi vous accorde. D'une manière générale, le prix d'une injection tourne autour de 400 €

Le déroulement d'une intervention

L'injection de Botox ne demande ni hospitalisation ni anesthésie. Néanmoins, sur demande, il est possible de demander l'application d'une crème anesthésiante afin de ne pas ressentir la piqûre. Quoi qu'il en soit, l'injection n'est pas douloureuse et la reprise d'activités normales est possible sitôt sorti du cabinet du chirurgien. L'intervention est assez rapide, mais se déroule en plusieurs étapes :

-          l'établissement d'un diagnostic musculaire : le chirurgien vous demandera de faire plusieurs grimaces pour savoir quel type d'injection il lui faut faire au niveau de telle ou telle zone

-          la réalisation de micro-injections au niveau des muscles responsables des rides. Une séance peut alors inclure cinq ou six injections selon les cas

-          l'application d'un pack froid sur le visage

-          la réalisation de quelques exercices de contractions musculaires afin de bien fixer le produit

Les suites de l'intervention

Suite à une injection de Botox, le patient peut temporairement souffrir de maux de tête, de rougeurs ou de sensations de tension au niveau du visage. Ils sont toutefois temporaires et disparaissent au bout de quelques jours.

Les résultats

Au bout d'une semaine, lorsque les muscles sont relâchés, les premiers résultats apparaissent. Vous remarquerez alors des rides moins marquées, une peau plus lisse et un visage plus jeune. De jour en jour, les résultats seront plus visibles encore pour s'estomper ensuite vers le cinquième mois après l'injection. En effet, les résultats de l'injection ne sont pas permanents et disparaissent au bout de cinq à six mois. Il faudra alors renouveler l'intervention. 

Les risques

Il y a peu de risque, toutefois, si le chirurgien vous injecte une dose inadéquate de produit, les muscles voisins de celui traité peuvent être paralysés temporairement ce qui vous donnera un visage figé. Aussi, des infections, bien que rares, peuvent survenir, mais cela dépend surtout des conditions d'hygiène du patient.

En savoir plus : Tarifs chirurgie esthétique en Tunisie


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Vésicule biliaire : à quoi sert-elle ?

Vésicule biliaire : à quoi sert-elle ?

  • Blog actualités

La vésicule biliaire est un petit réservoir qui stocke la bile entre les repas et la libère au moment des repas. A côté des autres organes comme le foie, le cœur, l’estomac, les poumons, les reins, &he ...

Lire plus

RGO: que faire contre le reflux gastrique ?

RGO: que faire contre le reflux gastrique ?

  • Blog actualités

Le reflux gastro-œsophagien ou RGO désigne le passage d’une partie du contenu de l’estomac vers l’œsophage. L’estomac contient des substances acides facilitant la digestion des aliments mais l’&oeli ...

Lire plus

Comment avoir des dents blanches ?

Comment avoir des dents blanches ?

  • Blog actualités

Malgré un brossage quotidien, les dents finissent par jaunir ou se tacher. Cela peut être causé par une alimentation riche en colorants, par de mauvaises habitudes comme l’abus de café, les cigarettes, l’alco ...

Lire plus

Comment se passe une fiv ?

Comment se passe une fiv ?

  • Blog actualités

Grâce à la FIV (Fécondation In Vitro), les couples stériles peuvent avoir des enfants. C’est une technique courante d’assistance médicale à la procréation (AMP). En quoi cela consiste-t-i ...

Lire plus

L’hyménoplastie : ce qu’il faut savoir

L’hyménoplastie : ce qu’il faut savoir

  • Blog actualités

L’hyménoplastie est la chirurgie esthétique qui vise à recoudre l’hymen chez la femme. Bien qu’elle soit encore méconnue, cette intervention intéresse de plus en plus de femmes en âge de s ...

Lire plus

Filtres beauté pour les selfies : une menace contre le naturel ?

Filtres beauté pour les selfies : une menace contre le naturel ?

  • Blog actualités

De nos jours, il existe de nombreuses applications pour retoucher ses photos prises par selfies. Si à l’origine, cela était intéressant pour pouvoir publier de jolies photos de nous sur les réseaux sociaux, aujour ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer