Oreilles décollées : ce qu'il faut savoir avant d'opérer

Oreilles décollées : ce qu'il faut savoir avant d'opérer

Si toutes les autres chirurgies esthétiques nécessitent l’autorisation des parents lorsque les patients sont mineurs, l’otoplastie, elle, nécessite l’accord de l’enfant porteur des oreilles décollées. Il s’agit d’ailleurs de l’une des rares interventions chirurgicales à but esthétique que l’on peut réaliser à partir de 7-8 ans.

L’intervention est-elle obligatoire ?

Non. Avoir les oreilles décollées n’est ni douloureux ni une maladie. Elles peuvent néanmoins entraîner un complexe profond chez les enfants quand leurs camarades de classe vont se moquer de leurs oreilles d’éléphants. Avec le temps, ce complexe peut faire naître un mal-être et c’est là que l’intervention devra être évoquée à titre de possibilité.

Peut-on obliger son enfant à se faire opérer ?

Non, les parents ne peuvent aucunement obliger leur enfant à passer sous le bistouri combien même cela peut leur changer la vie. Ils ne doivent pas non plus l’y influencer, mais seulement l’informer de cette éventualité si vraiment ils voient combien les moqueries le chagrinent. Si l’enfant a des questions, il faudra y répondre de manière neutre et mieux encore, pensez à l’emmener voir un chirurgien qui pourra lui donner plus de détails.

Même si le patient est très jeune, le chirurgien devra l’informer des éventuelles complications et risques ; non pas pour le dissuader ou lui faire peur, mais seulement à titre d’information. C’est seulement ensuite qu’il devra propre une décision sans aucune influence extérieure.

Suite à l’accord du petit patient, l’otoplastie peut-elle se faire immédiatement ?

Même si l’enfant formule son désir de se faire opérer, quelques étapes doivent être respectées. La première est la consultation préopératoire avec le chirurgien. Ce dernier lui expliquera l’intervention en détails et l’informer des risques dans des mots qu’il peut comprendre. Il essaiera aussi de déterminer si cette requête a été mûrement réfléchie et qu’il n’a pas été influencé par ses parents. Il devra également déterminer les réelles raisons qui le poussent à passer le bistouri et d’ailleurs, le praticien peut solliciter l’assistance d’un psychologue ou d’un thérapeute pour mieux comprendre les raisons profondes de l’enfant.

Dans certains cas, l’opération n’est pas la meilleure des solutions puisqu’une thérapie peut aider l’enfant à chasser son complexe et à mieux vivre avec ses oreilles décollées.

Doit-on lui parler de la douleur ?

Oui, le chirurgien doit le prévenir qu’après l’intervention, il aura plus ou moins mal, mais que des médicaments lui seront prescrits pour atténuer la douleur.

En ce qui concerne l’acte chirurgical, il doit être informé du fait que la chirurgie se passe sous anesthésie locale ce qui signifie qu’il sera conscient, mais ne ressentira rien. D’ailleurs, il rentre chez lui le soir même si l’intervention se déroule dans la matinée. Dans le cas contraire, une nuit à l’hôpital sera obligatoire.

Quelles sont les suites opératoires auxquelles il doit être préparé ?

Le chirurgien doit lui parler des suites opératoires qui impliquent :

  • La prise d’antalgiques pendant quelques jours pour atténuer la douleur
  • L’apparition de bleus et d’un léger gonflement des oreilles
  • Le port d’un pansement qui sera placé dans la forme d’un casque et ce, pendant trois jours
  • Le remplacement du pansement par un bandeau dit « de contention ». Celui-ci ressemble au bandeau que portent les joueurs de tennis
  • Une bonne hygiène au quotidien afin d’éviter les infections
  • Le retrait des fils au bout d’une dizaine de jours
  • Une grande sensibilité des oreilles pendant quelques semaines

Il faudra le mettre en garde des bagarres à l’école ou des activités physiques qui pourraient l’exposer à des chutes ou des chocs. 


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie
Traitement des mains moites
  • Blog actualités

D’après une étude, la transpiration des mains ou ce qu’on appelle l’hyperhidrose palmaire touche 3% de la population du monde. Ce phénomène peut affecter la confiance, le confort social, qu ...

Lire plus

Les immanquables pour une belle dentition
  • Blog actualités

Qui n’aimerait pas arborer un sourire éclatant et s’éviter des visites fréquentes chez le dentiste ? On rêve toujours d’un beau sourire avec des dents bien alignées. L’alimentation peut ...

Lire plus

Qu\'est-ce que la chirurgie par cœlioscopie ?
  • Blog actualités

La cœlioscopie est une technique chirurgicale qui permet d’opérer à l’intérieur du ventre en ne faisant que des petites incisions. Cette technique est la voie d’abord privilégiée de la chi ...

Lire plus

Confinement: On en profite !
  • Blog actualités

Actuellement, nous sommes tous dans l’obligation de rester chez nous à cause de la propagation du Covid-19. Il faut donc retarder l’éventuelle chirurgie esthétique prévue en attendant que la situation s&rsqu ...

Lire plus

La FIV en bref
  • Blog actualités

La Tunisie est devenue un pôle incontournable de la chirurgie esthétique dans le monde mais également de la Fécondation In Vitro. Depuis une dizaine d’années, les patients internationaux sont de plus en plus ...

Lire plus

Deux pour le prix d’un : un voyage romantique et une chirurgie esthétique
  • Blog actualités

On dit que quand on aime, on ne compte pas : ceci laisse entendre qu’on peut tout faire pour plaire à la personne qu’on aime. Si votre moitié vous parle d’un complexe physique qu’elle a ou d’un souh ...

Lire plus

À la une

Rechercher

Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 6 000 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères