Ce qu'il faut savoir sur le bypass tunisie

Le bypass gastrique est une intervention courante en Tunisie. Il s’agit d’une technique utilisée en chirurgie bariatrique également connue sous l’appellation de chirurgie de l’obésité. Elle permet de faire perdre tout ou une grande partie de leur excès pondéral aux personnes souffrant d’obésité.

En quoi cela consiste-t-il ?

Cette opération a un double objectif :

  • Réduire le volume de l’estomac
  • Modifier la trajectoire des aliments

En réduisant le volume, la personne ressentira plus vite la sensation de satiété et ne pourra ingérer qu’une quantité minimale de nourriture. En déviant leur trajectoire, la nourriture passe directement de l’estomac vers l’intestin grêle ce qui signifie que l’organisme n’aura pas le temps de stocker tous les nutriments pouvant favoriser la prise de poids.

Quels sont ses avantages ?

Le bypass est une sorte d’opération tout en un puisqu’il associe divers mécanismes bénéfiques pour la perte de poids. En effet, pour atteindre le poids voulu, il permet :

  • Une restriction puisque limite la capacité de l’estomac et ainsi la quantité d’aliments ingérés
  • Une malabsorption : en passant directement de l’estomac à l’intestin grêle, les aliments ne passent pas toutes les étapes de la digestion et l’organisme ne stocke donc que très peu de nutriments
  • Une réduction du taux de ghréline : la ghréline est l’hormone de la faim. Quand son taux est très bas, la personne ne ressent pas la faim et donc l’envie de manger
  • Un dumping syndrome : cela se traduit par l’accélération du pouls et un malaise quand la personne mange trop d’aliments sucrés. Grâce à ce phénomène, elle n’aura donc pas envie de manger trop sucré et cela ne peut être que bénéfique pour son poids

Comment se déroule l’intervention ?

Le bypass est une opération lourde qui nécessite environ trois à quatre jours d’hospitalisation. Il doit être admis à l’hôpital la veille du jour J pour une dernière consultation avec le chirurgien et l’anesthésiste. A partir de minuit, il devra observer le jeun complet jusqu’à l’heure de l’opération.

Quand vient le moment d’entrer au bloc, il sera d’abord placé sous anesthésie générale et le chirurgien pourra commencer la chirurgie. Le mode opératoire choisit est toujours la cœlioscopie. Pendant près de deux à trois heures, il opèrera le patient et termine l’acte chirurgical par la mise en place d’un petit tuyau Redon au sein d’un petit orifice de l’abdomen. Ce tuyau permettra d’aspirer les sécrétions inutiles et sera retiré au bout de deux ou trois jours.

Une fois sorti du bloc, le patient sera admis en salle de réveil et y restera pendant quelques heures avant d’être déplacé dans sa chambre. Pendant son hospitalisation, on lui administrera des antidouleurs par voie intraveineuse. Pendant le premier jour suivant l’intervention, il n’aura ni le droit de manger ni de boire. Le deuxième jour, il pourra boire ½ l d’eau à petites intervalles et le troisième jour, il pourra boire du thé le matin et prendre une soupe à midi ou le soir. Le quatrième jour, il pourra rentrer chez lui.

 Quelles sont les suites opératoires ?

A sa sortie de l’hôpital, le patient devra :

  • Continuer des soins locaux à la maison
  • Suivre un traitement antidouleurs, d’oligo-éléments et de vitamines
  • Eviter de travailler et toute activité physique pendant deux à trois semaines
  • Respecter la règle dite de « trois fois cinq jours » : pendant les premiers cinq jours, il devra se contenter d’une alimentation liquide, pendant les seconds cinq jours, il pourra passer à une alimentation molle et pendant les troisièmes cinq jours, il pourra suivre une alimentation mixée. Etant donné que la cicatrisation se fait petit à petit, il ne devra pas brusquer son estomac au risque de faire une hémorragie
  • Bien mastiquer ce qu’il mange une fois les trois lots de cinq jours écoulés
  • Eviter les aliments difficiles à digérer pendant un mois ou du moins les mixer ou les mouliner. Ce sera par exemple le cas de la viande
  • Manger à des heures régulières et dans le calme
  • Faire trois repas par jour
  • Varier son alimentation
  • Manger par petits morceaux en mastiquant bien
  • Avaler par petites gorgées et en plusieurs fois
  • Ne pas boire pendant les repas ni 30 mn avant ou après
  • Cesser de manger dès que la sensation de satiété se fait ressentir

Quel résultat peut-on escompter ?

Suite à un bypass gastrique en Tunisie, le patient peut perdre une moyenne de 70 % de son excès de poids en un an et une moyenne de 80 % en cinq ans.

Combien coûte l’intervention ?

En tant que chirurgie invasive lourde, le bypass gastrique est assez onéreux. C’est pour cela que de nombreux patients préfèrent aller en Tunisie pour réaliser l’intervention puisque le prix bypass tunisie coûte 50 % moins cher qu’en Europe.

A titre indicatif, cela tourne autour des 4 900 euros avec quelques différences d’une clinique à l’autre et d’une formule à l’autre. Il faut savoir que certains établissements médicaux proposent un tarif bypass tunisie clé en main qui inclut le séjour à l’hôpital, les frais de bloc, les honoraires du chirurgien, les honoraires de l’anesthésiste, les frais de transport et le séjour durant la convalescence. D’autres, quant à eux, se contentent de vous facturer l’intervention et l’hospitalisation.

Dans tous les cas, les tarifs restent abordables pour une même qualité de prestation et de résultats. 


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Elle dépense 42 000 euros pour une transformation totale grâce à la chirurgie

Elle dépense 42 000 euros pour une transformation totale grâce à la chirurgie

  • Admin
  • Actualités

La chirurgie esthétique fait des miracles. Céline Centino en est la preuve vivante. C’est une jeune femme Suisse aujourd’hui âgée de 24 ans et qui, grâce à la chirurgie esthétique, s&rsquo ...

Lire plus

Vaginoplastie ou lifting vaginal : ce qu’il faut savoir

Vaginoplastie ou lifting vaginal : ce qu’il faut savoir

  • Admin
  • Actualités

La vaginoplastie est actuellement une intervention chirurgicale en vogue. Pour bon nombre d’entre nous, il peut paraître bizarre que des femmes veuillent « rajeunir leur vagin » et pourtant les faits sont là ...

Lire plus

Elle dépense 30 000 euros pour ressembler à  Barbie !

Elle dépense 30 000 euros pour ressembler à Barbie !

  • Admin
  • Actualités

Rachel Evans est une mère de famille de 47 ans. Cela fait 17 ans qu’elle multiplie les interventions de chirurgie esthétique pour ressembler à son idole : la poupée Barbie. Maintenant que ce rêve est réalisé, il ne lui reste plus ...

Lire plus

Devenir Miss : quels sont les critères exigés ?

Devenir Miss : quels sont les critères exigés ?

  • Admin
  • Actualités

Beaucoup de femmes rêvent de devenir Miss, mais seules quelques-unes peuvent caresser ce rêve. Attention, il ne suffit pas d’être belle, longue et fine pour postuler à ce titre, car le jury a également d’autres critères. Quels so ...

Lire plus

Le sosie humain de Ken dit Adieu à la chirurgie esthétique !

Le sosie humain de Ken dit Adieu à la chirurgie esthétique !

  • Admin
  • Actualités

Par amour fou de la fameuse poupée  Barbie « Ken », Rodrigo Alves n’a pas hésité une seconde à subir plusieurs opérations de chirurgie esthétique, afin de ressembler à son idole. Suite à ces multiples opérations, plu ...

Lire plus

Mel B dévoile son nouveau visage après son lifting Ultracel

Mel B dévoile son nouveau visage après son lifting Ultracel

  • Admin
  • Actualités

Mel B, de son vrai nom Mélanie Brown et surnommée la scary Spice a aujourd’hui 43 ans et pas une ride apparente. Il faut dire que l’ex-Spice Girl fait de son mieux pour garder un visage parfaitement lisse et un corps de rêve même s ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer