Réduction mammaire : êtes-vous vraiment prête à  vous lancer là -dedans ?

Réduction mammaire : êtes-vous vraiment prête à  vous lancer là -dedans ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, avoir une poitrine volumineuse ne réjouit pas toutes les femmes. Pour certaines d’entre elles, cela représente même un objet de complexe dont elles souhaiteraient se débarrasser même si pour cela, elles doivent faire appel à la chirurgie esthétique. Avant de se lancer, elles doivent néanmoins savoir que …

Quelques critères sont exigés pour cette intervention

La réduction mammaire n’est faisable que lorsqu’il est possible de retirer au moins 300g de volume par sein. Lorsque ce critère est respecté, le chirurgien cherchera ensuite à comprendre les motivations profondes de la patiente : un souci purement esthétique, une raison psychologique ou des problèmes de santé.

L’intervention fait mal, mais supportable

Puisque cette intervention implique des incisions, les suites sont douloureuses, mais la douleur reste néanmoins supportable. D’ailleurs, le chirurgien vous prescrira un traitement d’antidouleurs pour l’atténuer dans les jours qui suivent. Au fil des semaines, la douleur laissera place et des démangeaisons à cause de la cicatrisation ou à des douleurs furtives par exemple lorsque vous roulez sur des chemins cahoteux.

La taille des futurs bonnets n’est pas quantifiable en lettres

Contrairement à la chirurgie d’augmentation mammaire, il est impossible de quantifier les futurs résultats avec des lettres. Ainsi, dans le cas où vous faites un bonnet E et que vous souhaitez faire un bonnet C, vous devez le dire à votre chirurgien, mais ce dernier ne pourra rien vous promettre. Ce qui est sûr, c’est que le résultat se situera aux alentours du C demandé, mais peut-être un peu moins ou un peu plus. Ce que vous devez garder en tête c’est que les résultats doivent être symétriques, bien fermes et en harmonie avec votre silhouette.

Une convalescence d’au moins six semaines doit être respectée

Après l’intervention, vous devez obligatoirement prévoir une période de convalescence d’au moins six semaines. Selon votre métier et la gravité de l’opération, vous pourrez peut-être reprendre le travail au bout de deux à quatre semaines, mais seulement sur l’accord du praticien. Même si vous retournez au travail, vous devrez éviter de porter de lourdes charges, de faire le ménage et de pratiquer du sport pendant une durée bien déterminée.

Une perte de sensibilité des mamelons est possible

La chirurgie de réduction mammaire n’est pas sans risques. En effet, il est très bien possible qu’une infection survienne ou encore une mauvaise cicatrisation. Chez certaines femmes, la complication peut prendre la forme d’une perte de sensibilité temporaire ou définitive des mamelons. Dans tous les cas, il faut attendre deux ans pour en être sûre, mais ce risque n’est pas à négliger puisque cela peut avoir un impact sur votre vie sexuelle.

La perfection n’est pas le but poursuivi

Dans la majorité des cas, cette intervention est sollicitée pour supprimer les douleurs au niveau du cou, du dos et des épaules. Les patientes s’attendent donc à avoir une meilleure qualité de vie, mais elles ne doivent jamais s’attendre à avoir des seins parfaits. Bien sûr, lorsque vous faites appel à un chirurgien qualifié, les résultats sont excellents, mais comme chaque corps à sa manière de réagir, on ne peut jamais être sûr du résultat final. De plus, une variation de poids de la patiente ou l’âge peut influer sur les résultats obtenus. 

L’allaitement pourrait être compromis

Puisque l’intervention implique parfois le déplacement des tissus ou leur division, les canaux chargés de faire circuler le lait maternel peuvent être endommagés entraînant une diminution de la production de lait ou même une impossibilité à allaiter. Il faudra tenir cela en compte avant de vous décider surtout si vous souhaitez allaiter ultérieurement. 


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Vésicule biliaire : à quoi sert-elle ?

Vésicule biliaire : à quoi sert-elle ?

  • Blog actualités

La vésicule biliaire est un petit réservoir qui stocke la bile entre les repas et la libère au moment des repas. A côté des autres organes comme le foie, le cœur, l’estomac, les poumons, les reins, &he ...

Lire plus

RGO: que faire contre le reflux gastrique ?

RGO: que faire contre le reflux gastrique ?

  • Blog actualités

Le reflux gastro-œsophagien ou RGO désigne le passage d’une partie du contenu de l’estomac vers l’œsophage. L’estomac contient des substances acides facilitant la digestion des aliments mais l’&oeli ...

Lire plus

Comment avoir des dents blanches ?

Comment avoir des dents blanches ?

  • Blog actualités

Malgré un brossage quotidien, les dents finissent par jaunir ou se tacher. Cela peut être causé par une alimentation riche en colorants, par de mauvaises habitudes comme l’abus de café, les cigarettes, l’alco ...

Lire plus

Comment se passe une fiv ?

Comment se passe une fiv ?

  • Blog actualités

Grâce à la FIV (Fécondation In Vitro), les couples stériles peuvent avoir des enfants. C’est une technique courante d’assistance médicale à la procréation (AMP). En quoi cela consiste-t-i ...

Lire plus

L’hyménoplastie : ce qu’il faut savoir

L’hyménoplastie : ce qu’il faut savoir

  • Blog actualités

L’hyménoplastie est la chirurgie esthétique qui vise à recoudre l’hymen chez la femme. Bien qu’elle soit encore méconnue, cette intervention intéresse de plus en plus de femmes en âge de s ...

Lire plus

Filtres beauté pour les selfies : une menace contre le naturel ?

Filtres beauté pour les selfies : une menace contre le naturel ?

  • Blog actualités

De nos jours, il existe de nombreuses applications pour retoucher ses photos prises par selfies. Si à l’origine, cela était intéressant pour pouvoir publier de jolies photos de nous sur les réseaux sociaux, aujour ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer