Chirurgie bariatrique : mieux comprendre le ballon intragastrique

Le ballon intragastrique est un dispositif qui permet de perdre du poids sans chirurgie. Sa mise en place fait néanmoins partie de la chirurgie bariatrique puisqu’il est surtout recommandé aux personnes obèses. Comment cela fonctionne et quels sont ses intérêts ?

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un ballon conçu en silicone mou, que l’on insère dans l’estomac. Comme il va occuper une assez grande partie de l’estomac, la personne qui en porte ressentira, plus vite, une sensation de satiété. Cela lui permet de réduire, automatiquement la quantité de sa nourriture et d’ainsi générer une perte de poids.

Comment l’insère-t-on ?

Le chirurgien esthétique utilise une sonde gastrique pour insérer le ballon dégonflé dans votre estomac. Il va passer par la bouche et l’œsophage ce qui évite de faire une incision au niveau de l’abdomen. Une fois le ballon dans l’estomac, il va être rempli d’eau toujours par le biais de la sonde. Un ballon a généralement une capacité de 550 ml, mais il en existe plusieurs tailles.

Le liquide qui y est versé est de couleur bleue grâce au bleu de méthylène utilisé. Ainsi, si l’urine du patient est bleutée, il saura immédiatement qu’il y a une fuite et devra alerter, de suite son chirurgien. Lorsque le ballon sera totalement gonflé, le patient se sentira, vite repu, à chaque repas.

L’intervention ne dure qu’une quinzaine de minutes et sera réalisée sous anesthésie générale. Le patient rentre chez lui le jour même sauf en cas de crampes d’estomac. Dans ce cas-là, une hospitalisation de quelques jours est nécessaire. Les crampes disparaissent, généralement au bout de quatre à cinq jours, voire un peu plus chez certains patients.

Pour qui ?

Le ballon intragastrique est recommandé aux personnes qui veulent perdre plus d’une dizaine de kilos. C’est une technique idéale pour ceux qui ont un IMC compris entre 27 et 35.

Les personnes obèses qui souhaitent perdre du poids avant une autre chirurgie bariatrique invasive peuvent aussi y souscrire à condition que leur obésité ne soit pas de grade 1 et 2.

Cette intervention est surtout efficace chez les personnes qui mangent, à chaque fois, une grosse quantité de nourriture. Elle est déconseillée à celles, dont le surpoids est surtout dû au grignotage.

Dans tous les cas, il faut toujours consulter un spécialiste avant cette opération et lui seul, décidera si vous y êtes éligible ou non.

Des limites ?

Le ballon intragastrique est une solution à court terme. Il doit être retiré au bout de trois, six ou douze mois, en fonction de la taille choisie. Au-delà de ces délais, l’acide stomacal risque de l’endommager et cela peut mettre la santé du patient en danger.

Contrairement aux autres chirurgies bariatriques, la perte de poids se situe entre 20 à 30 % du poids initial. Cela peut être un peu moins ou un peu plus selon les patients.

Quelles sont les suites opératoires ?

Vous devrez éviter de manger dans les six heures qui suivent l’intervention. Et dans les premiers jours, votre alimentation doit être crémeuse pour une digestion facile.

Lorsque votre organisme se sera habitué au ballon, vous devez adopter une nouvelle alimentation plus saine et faire des activités physiques. En plus de vous faire perdre du poids, il vous apprendra à adopter un style de vie plus sain et c’est ce qui permet des résultats durables. 

En effet, après le retrait du ballon, la personne peut reprendre du poids et être tenté de manger plus vu que le ballon libèrera l’espace occupé. Cela signifie que le changement de comportement alimentaire est le plus grand avantage de cette technique. La reprise de poids dépend alors de chacun.

Pour information, le retrait du ballon se fait par endoscopie et le ballon sera d’abord dégonflé avant de le sortir par la bouche.

Quels sont les risques et effets secondaires possibles ?

Les risques sont faibles, mais restent possibles. Dès la première consultation, le spécialiste doit vous en faire part. Cela prend, souvent la forme :

  • D’une perforation de l’œsophage durant la mise en place ou le retrait du ballon
  • Une gêne gastrique le plus souvent associée à des nausées ou des vomissements dans les premiers jours après l’intervention
  • Une lourdeur au niveau de l’estomac
  • Des douleurs dans le dos
  • Un reflux gastrique

Quand le patient ne supporte pas la présence du ballon, celui-ci doit être retiré rapidement.    


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Vaginoplastie ou lifting vaginal : ce qu’il faut savoir

Vaginoplastie ou lifting vaginal : ce qu’il faut savoir

  • Admin
  • Actualités

La vaginoplastie est actuellement une intervention chirurgicale en vogue. Pour bon nombre d’entre nous, il peut paraître bizarre que des femmes veuillent « rajeunir leur vagin » et pourtant les faits sont là ...

Lire plus

Elle dépense 30 000 euros pour ressembler à  Barbie !

Elle dépense 30 000 euros pour ressembler à Barbie !

  • Admin
  • Actualités

Rachel Evans est une mère de famille de 47 ans. Cela fait 17 ans qu’elle multiplie les interventions de chirurgie esthétique pour ressembler à son idole : la poupée Barbie. Maintenant que ce rêve est réalisé, il ne lui reste plus ...

Lire plus

Devenir Miss : quels sont les critères exigés ?

Devenir Miss : quels sont les critères exigés ?

  • Admin
  • Actualités

Beaucoup de femmes rêvent de devenir Miss, mais seules quelques-unes peuvent caresser ce rêve. Attention, il ne suffit pas d’être belle, longue et fine pour postuler à ce titre, car le jury a également d’autres critères. Quels so ...

Lire plus

Le sosie humain de Ken dit Adieu à la chirurgie esthétique !

Le sosie humain de Ken dit Adieu à la chirurgie esthétique !

  • Admin
  • Actualités

Par amour fou de la fameuse poupée  Barbie « Ken », Rodrigo Alves n’a pas hésité une seconde à subir plusieurs opérations de chirurgie esthétique, afin de ressembler à son idole. Suite à ces multiples opérations, plu ...

Lire plus

Mel B dévoile son nouveau visage après son lifting Ultracel

Mel B dévoile son nouveau visage après son lifting Ultracel

  • Admin
  • Actualités

Mel B, de son vrai nom Mélanie Brown et surnommée la scary Spice a aujourd’hui 43 ans et pas une ride apparente. Il faut dire que l’ex-Spice Girl fait de son mieux pour garder un visage parfaitement lisse et un corps de rêve même s ...

Lire plus

Mélanie Da Cruz a craqué pour un nouveau nez

Mélanie Da Cruz a craqué pour un nouveau nez

  • Admin
  • Actualités

Mélanie Da Cruz a finalement cédé à la tentation de la chirurgie esthétique. La jeune blonde a, depuis quelques temps, affirmé à ses nombreux fans qu’elle s’est faite opérée du nez. Aujourd’hui elle le dévoile enfin ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer