La chute de cheveux chez la femme : pourquoi ?

La chute de cheveux chez la femme : pourquoi ?

Lorsqu'on parle de chute de cheveux, on se réfère souvent à la calvitie, une pathologie qui touche les hommes. Toutefois, les hommes ne sont pas les seuls susceptibles de perdre leurs cheveux puisque les femmes y ont aussi droit. Alors que la gent masculine s'en accommode plutôt bien surtout depuis que certains acteurs en ont fait un atout séduction, auprès de la gent féminine, la perte de cheveux est considérée comme un handicap puisque chez elles, les cheveux représentent un atout séduction infaillible. Pour mieux connaître cette perte de cheveux chez la femme et pouvoir l'éviter, découvrez, à la suite, quelles en sont les causes, les symptômes et les différents types de perte de cheveux existants au féminin.

 

L'alopécie androgénétique

C'est la forme de chute de cheveux la plus courante, car elle touche plus de 80 % des femmes.

- Comment cela se présente ?

L'organisme de la femme produit ce qu'on appelle des androgènes. Ces derniers accélèrent le cycle de vie de certains cheveux. Chez certaines femmes, la production d'androgènes est plus importante, cela pousse le follicule pileux à engendrer des cheveux d'abord plus fins, puis plus courts, ensuite duveteux et finalement plus rien.

- Quels en sont les symptômes ?

Une perte progressive des cheveux couplée à un affinement du cheveu surtout sur le dessus de la tête peut indiquer une alopécie androgénétique. Cette pathologie peut apparaître dès l'adolescence c'est-à-dire autour de 14-15 ans.

- Qu'est-ce qui pourrait accélérer l'évolution de la pathologie ?

L'alopécie androgénétique peut être favorisée par le stress, l'excès de mauvais cholestérol, les traitements hormonaux de substitution, les facteurs saisonniers et les contraceptifs.

La trichotillomanie

La trichotillomanie est également une pathologie qui se définit par une perte de cheveux. Toutefois, contrairement à l'alopécie androgénétique, c'est la femme elle-même qui est en cause puisqu'elle a la mauvaise habitude de s'arracher régulièrement les cheveux. Cette habitude peut indiquer un grave trouble psychique.

Les « fausses » chutes

On appelle « fausses » chutes la perte de cheveux entraînée par des traitements volontaires qu'on a infligés aux cheveux. Cela peut être des colorations, un défrisage ou des permanentes. Il faut savoir que même si ces méthodes sont actuellement en vogue, elles fragilisent les cheveux, les rendent cassants et par voie logique, ils finissent par tomber. Dans ce cas de figure, il ne s'agit pas d'une pathologie, mais de la conséquence de la coquetterie des femmes.

Les principales causes connues

Les cheveux qui tombent peuvent prendre plusieurs formes. On distingue la chute passagère, la chute par traction et la chute durable et diffuse. Quelles en sont les causes ?

- La chute passagère :

Cette chute est souvent non localisée et ne dure pas indéfiniment. Dans la majorité des cas, elle ne dure que trois ou quatre mois. La chute passagère peut être abondante, mais entraîne une repousse immédiate. Elle est souvent engendrée par des fausses couches, des accouchements, des IVG, des interventions chirurgicales lourdes, une anesthésie générale prolongée, une forte fièvre, l'arrêt d'un traitement contraceptif oestroprogestatif ou un choc affectif violent. Si vous souffrez de ce type de perte de cheveux, il n'y a aucun traitement à faire puisque cela va s'arrêter automatiquement au bout de quelques semaines. La meilleure chose à faire est de ne pas favoriser la perte en vous offrant une coloration, des permanentes ou un défrisage.

- La chute par traction :

Cette chute survient par traction continue des cheveux. On le rencontre dans différentes variétés de coiffures comme le chignon ou le catogan. Ce phénomène se traduit par un affinement progressif des cheveux qui repoussent, quelques irritations bénignes, une inflammation du cuir chevelu et finalement un éclaircissement progressif de la chevelure. La chute par traction est souvent rencontrée sur des cheveux crépus ou métissés, mais pas obligatoirement.

- La chute durable et diffuse :

Si vous avez des chutes de cheveux qui perdurent et qui ne figurent pas parmi les différents types cités plus hauts, il faut vous demander si vous n'êtes pas sujette à un état dépressif, à trop de stress, à des problèmes thyroïdiens, à un diabète, à une carence en zinc, à une carence en fer, à une carence en magnésium ou encore en calcium. Ces phénomènes peuvent expliquer la chute durable et diffuse des cheveux, mais on cite également les conséquences d'un régime alimentaire draconien qui a entraîné de nombreuses carences ou encore à une anorexie. Quelle qu'en soit la cause, la perte de cheveux durable peut concerner l'ensemble de la tête ou se situer uniquement sur certaines zones. Elle n'apparaît pas immédiatement après la cause, mais peut ne survenir qu'au bout de deux à quatre mois après le facteur déclenchant. Même si la perte perdure dans le temps, il est très bien possible d'y remédier totalement ou partiellement en traitant directement la cause.


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Comment optimiser les résultats de sa chirurgie esthétique ?

Comment optimiser les résultats de sa chirurgie esthétique ?

  • Blog actualités

Bien que la chirurgie esthétique puisse parfois faire des miracles, il faut quand même rester réaliste et garder une certaine logique. Ce n’est pas parce que cela a embelli un tel que cela sera aussi le cas pour vous. De ...

Lire plus

Voici pourquoi Michael Jackson était accro à la chirurgie esthétique

Voici pourquoi Michael Jackson était accro à la chirurgie esthétique

  • Blog actualités

Entre l’image poupin qu’affichait Michael Jackson dans les années 70 lorsqu’il a rejoint ses frères dans le groupe Jackson Five et ce, à quoi il ressemblait vers la fin de sa vie au cours des années 20 ...

Lire plus

Soins esthétiques : zoom sur les nouvelles techniques

Soins esthétiques : zoom sur les nouvelles techniques

  • Blog actualités

Les recherches sur les techniques pouvant nous permettre de rester beaux et jeunes se poursuivent en permanence. Le domaine des soins et des chirurgies esthétiques connaît alors, presque chaque année, des nouveautés int& ...

Lire plus

Qu’appelle-t-on body contouring ?

Qu’appelle-t-on body contouring ?

  • Blog actualités

Le culte de la beauté et du corps parfait a donné naissance à de nombreux types de chirurgies que l’on regroupe sous le nom de « Body contouring ». Les méthodes qu’il propose donne des ...

Lire plus

Mésothérapie : dans quels cas est-elle indiquée ?

Mésothérapie : dans quels cas est-elle indiquée ?

  • Blog actualités

La mésothérapie, également appelée mésolift est un soin esthétique aujourd’hui bien connu. On en demande et redemande pour une peau bien hydratée et un teint plus éclatant, mais savez-v ...

Lire plus

Le mésolift ou mésothérapie faciale : de quoi s’agit-il ?

Le mésolift ou mésothérapie faciale : de quoi s’agit-il ?

  • Blog actualités

Au fil des ans, notre organisme vieillit et cela peut se traduire de plusieurs manières. Au niveau du visage, on voit apparaître, petit à petit, les rides et ridules, on voit la peau se dessécher, le visage s’affai ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer