Avec l'âge, les maladies, le mode de nutrition ou tout simplement une mauvaise hygiène, nos dents tombent malades. Cela commence par les gencives qui saignent, puis les caries et on finit par en perdre une ou plusieurs en même temps. Ceci peut arriver à tout âge et une fois la dent tombée, il n'y a plus d'autre choix quand il s'agit d'une dent définitive que de la remplacer par un implant.

L'utilisation d'un implant

Quand il manque ne serait-ce qu''une seule dent, toute la disposition des autres dents restantes change. De plus, ce manque causera une certaine gêne lors de la mastication, selon la place de ou des dents manquantes. Autant que possible, l'implant est la meilleure solution afin de garder en bon état, l'oas alvéolaire. Un dispositif médical a été inventé, il s'agit de l'implant dentaire, une méthode qui consiste à insérer dans la mâchoire une racine artificielle. Cette racine va ensuite soutenir la prothèse qui peut être soit une couronne dentaire, soit un dentier.

Quand poser un implant ?

Avant de décider une pose d'implant dentaire, le dentiste va effectuer quelques examens médicaux. Radiologie des dents afin de voir les mâchoires, leurs positions. Prendre en compte les maladies du patient, car certaines maladies sont contre indiquées pour une pose d'implant telles que le diabète, les troubles cardiaques.

La pose proprement dite

L'implant dentaire peut être de forme cylindrique et de tailles différentes, le diamètre et la longueur sont adaptés  en fonction de la machoire. Pour le placer, le praticien ouvre la mâchoire, il faudra attendre quelques semaines que l'incision se ferme et se cicatrise. Une fois bien cicatrisée, le praticien va fixer les piliers qui vont servir de soutien pour les nouvelles dents. Il va prendre l'empreinte de vos dents et déposer ensuite la couronne.

L'implant n'est pas parfait

L'implant dentaire est la plus utilisée pour restaurer des nouvelles dents, surtout parce que ça dure toute la vie. Néanmoins, il arrive que des problèmes surviennent après l'implant. Il se peut par exemple que le type d'implant choisi ne s'intègre pas à l'os de la mâchoire, dans ce cas, il doit être enlevé dans les jours qui suivent l'implantation. Et d'autres facteurs aussi peuvent être en cause, comme le tabagisme excessif, la perte de poids ou l'inverse, la prise excessive de poids. Dans tous ces cas, il n'y a pas d'autres solutions, il faut remplacer l'implant.