Filtres beauté pour les selfies : une menace contre le naturel ?

Filtres beauté pour les selfies : une menace contre le naturel ?

De nos jours, il existe de nombreuses applications pour retoucher ses photos prises par selfies. Si à l’origine, cela était intéressant pour pouvoir publier de jolies photos de nous sur les réseaux sociaux, aujourd’hui, leur influence est telle que la majorité des gens qui ont recours à ces filtres veulent ressembler à leur image retouchée et ce, par le biais de la chirurgie esthétique.

Les filtres beauté c’est quoi ?

Il s’agit d’une fonctionnalité proposée par des applications telles que Snapchat, Meitu, Facetune ou autres. Même les téléphones portables d’aujourd’hui en proposent dès lors que les utilisateurs veulent se faire un petit selfie.

Dans les détails, ces filtres permettent de gommer les petites imperfections que l’on aimerait cacher à ceux qui vont voir nos photos sur les réseaux sociaux. Il peut s’agir de boutons disgracieux que l’on efface par le biais de ces filtres, d’une petite asymétrie du visage que l’on souhaite rectifier, d’un point noir manquant que l’on souhaite mettre en valeur, de rides un peu trop marquées que l’on souhaite atténuer, …

Ces filtres sont aujourd’hui plus évolués, car permettent vraiment de cacher tous les défauts que l’on a dans la réalité, mais qui disparaissent dans le monde virtuel.

En quoi les filtres beauté sont-ils dangereux ?

D’une vue globale, les filtres beauté sont un petit subterfuge pour paraître plus beaux/belles sur les photos prises au moyen de selfies. Le problème c’est que de nos jours, de plus en plus d’utilisateurs les prennent très au sérieux ce qui les poussent à entamer des séries de chirurgie esthétique afin de ressembler à leur double virtuelle.

Cela signifie que plus on les utilise, plus on finit par perdre l’estime de soi et avoir des complexes sur ce à quoi on ressemble réellement dans la vie réelle.

Résultats : le nombre de personnes souffrant de « dysmorphophobie » ne cesse de grimper or, c’est un mal qui rend ceux qui en souffrent suicidaires et dépressifs. En d’autres termes, l’utilisation, de plus en plus intense, des filtres beauté engendrent des conséquences psychologiques graves chez certaines personnes.

Certes, ces dernières peuvent toujours recourir à la chirurgie esthétique pour chasser leurs complexes, mais quand les troubles psychologiques sont très profonds, aucune intervention chirurgicale ne serait efficace pour le soigner étant donné que le mal se situe surtout au niveau psychologique. Dans ces cas-là, le recours à l’aide de psychothérapeutes ou de psychiatres s’avèrent plus important que le recours au bistouri.

Quel lien entre filtres beauté et chirurgie esthétique ?

Selon quelques études, 42 % des personnes ayant sollicité une chirurgie esthétique en 2016 voulaient paraître plus belles sur leurs selfies. En 2017, ce pourcentage a grimpé à 55 % ce qui prouve que filtre beauté et chirurgie esthétique sont de plus en plus liés.

En gros, la chirurgie esthétique sert, à certaines personnes, comme un moyen de concrétiser leur apparence « parfaite » sur leurs selfies.

Dans certains pays, ces filtres sont omniprésents et la retouche de photos avant leur publication sur les réseaux sociaux est même devenue une culture indispensable. Certaines applications se vendent même en soulignant que faire passer ses photos au filtre était une règle de savoir-vivre.

Filtres beauté, aujourd’hui décriés ?

Même s’il est toujours réconfortant de se découvrir plus beau sur les photos, on commence aujourd’hui à critiquer ces filtres beauté qui vendent parfois du rêve et de la perfection à leurs utilisateurs.

En bref, il faut savoir rester réaliste donc utiliser les filtres sans forcément chercher à ressembler à ce « visage idéal » de plus en plus standardisé.

 

 


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Vésicule biliaire : à quoi sert-elle ?

Vésicule biliaire : à quoi sert-elle ?

  • Blog actualités

La vésicule biliaire est un petit réservoir qui stocke la bile entre les repas et la libère au moment des repas. A côté des autres organes comme le foie, le cœur, l’estomac, les poumons, les reins, &he ...

Lire plus

RGO: que faire contre le reflux gastrique ?

RGO: que faire contre le reflux gastrique ?

  • Blog actualités

Le reflux gastro-œsophagien ou RGO désigne le passage d’une partie du contenu de l’estomac vers l’œsophage. L’estomac contient des substances acides facilitant la digestion des aliments mais l’&oeli ...

Lire plus

Comment avoir des dents blanches ?

Comment avoir des dents blanches ?

  • Blog actualités

Malgré un brossage quotidien, les dents finissent par jaunir ou se tacher. Cela peut être causé par une alimentation riche en colorants, par de mauvaises habitudes comme l’abus de café, les cigarettes, l’alco ...

Lire plus

Comment se passe une fiv ?

Comment se passe une fiv ?

  • Blog actualités

Grâce à la FIV (Fécondation In Vitro), les couples stériles peuvent avoir des enfants. C’est une technique courante d’assistance médicale à la procréation (AMP). En quoi cela consiste-t-i ...

Lire plus

L’hyménoplastie : ce qu’il faut savoir

L’hyménoplastie : ce qu’il faut savoir

  • Blog actualités

L’hyménoplastie est la chirurgie esthétique qui vise à recoudre l’hymen chez la femme. Bien qu’elle soit encore méconnue, cette intervention intéresse de plus en plus de femmes en âge de s ...

Lire plus

Labioplastie : la chirurgie esthétique des petites lèvres

Labioplastie : la chirurgie esthétique des petites lèvres

  • Blog actualités

La labiaplastie, également appelée nymphoplastie ou labioplastie désigne la chirurgie esthétique des petites lèvres chez la femme. C’est une intervention qui séduit de plus en plus et la client&egrav ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer