L'otoplastie chez les enfants

L'otoplastie chez les enfants

L’otoplastie désigne la chirurgie des oreilles. Elle permet de traiter les oreilles décollées. Elle est l’une des rares interventions à but esthétique que l’on peut réaliser chez les jeunes enfants.

Pourquoi opérer dès le plus jeune âge ?

Avoir les oreilles décollées est souvent mal vécu par les enfants qui souffrent des moqueries de leurs camarades. Cela peut donner naissance à un complexe et un mal-être psychologique. Pour leur éviter cela, corriger cette imperfection est fortement recommandé. Attention toutefois, les parents ne peuvent obliger leur enfant à se faire opérer si ce dernier n’y consent pas.  

L’âge idéal pour faire l’intervention 

À partir de 6 ans, l’intervention peut être réalisée. À cet âge-là, la majorité des patients sont des garçons puisque contrairement aux filles, ils ne peuvent dissimuler l’objet du complexe derrière de longs cheveux.

À l’adolescence, les choses changent puisque c’est à partir de là que les filles prêtent particulièrement attention à leur image. Elles sont donc nombreuses à se faire opérer.

Chez les adultes, l’otoplastie est rarement sollicité.

Comment préparer l’enfant à cette opération ?

Même si l’otoplastie est une intervention simple, il faut bien y préparer les enfants. Il faudra le leur expliquer sans les influencer et les laisser poser autant de questions qu’ils le souhaitent. Les réponses doivent être formulées avec des mots qu’ils peuvent comprendre. Après cela, il faudra programmer un rendez-vous avec un spécialiste qui apportera plus de détails à la chirurgie.

En général, les enfants ayant des oreilles décollées commencent à ressentir le besoin de changement vers l’âge de 5 ou 6 ans. Leur jeune âge les empêche toutefois encore de penser à une opération d’où l’intérêt d’attendre qu’ils mûrissent de deux ou trois ans pour le leur en parler.

Lorsqu’ils commencent à en parler comme d’un complexe, les parents doivent être attentifs afin de déterminer si le problème est plus profond. Si tel est le cas, consulter un psychologue serait une première étape pour le préparer à une éventuelle chirurgie.

Comment se déroule l’intervention ?

La consultation pré-opératoire est très importante. Le chirurgien expliquera à l’enfant ce qu’il va faire et réaliser un examen clinique de ses oreilles. Il lui explique, ainsi qu’à ses parents tous les gestes chirurgicaux qu’il va effectuer, leur parler des cicatrices et des complications possibles. Il doit également le préparer aux suites opératoires. Son objectif n’est pas de décourager l’enfant, mais de lui faire comprendre le processus sans l’effrayer. Le chirurgien doit avant tout gagner sa confiance pour opérer dans de bonnes conditions. 

Ni les parents ni le chirurgien ne peut obliger l’enfant à se faire opérer s’il n’y consent pas.

Quand vient le jour J, l’enfant sera placé sous anesthésie générale. Le chirurgien commence par inciser derrière l’oreille, le remodeler en travaillant sur les os et les cartilages et le ramener plus près de la tête. Si besoin est, il pourra retirer le muscle situé derrière l’oreille.

Le remodelage des cartilages se fait à l’aide d’une râpe. Le chirurgien retire autant de quantité possible selon la forme voulue. Il fermera par la suite l’incision avec du fil résorbable qui se dissout au fil du temps. Avant de quitter le bloc, on lui applique un pansement autour de la tête. Il s’agit d’une sorte de casque que l’enfant devra garder pour optimiser les résultats et pour lui éviter les frottements.

L’intervention peut se faire en mode ambulatoire, mais cela dépend de l’état de l’enfant.  

L’emplacement de l’incision permet d’obtenir plus tard une cicatrice discrète qui se fond dans les plis naturels de l’oreille.  

Quelles sont les suites opératoires ?

Avant de rentrer à la maison, le chirurgien prescrit à son jeune patient des antalgiques. Ce traitement permettra d’atténuer la douleur lorsque les effets de l’anesthésie se seront dissipés.

Une visite de contrôle est programmée trois jours après l’intervention et le chirurgien en profite pour remplacer le pansement par un bandeau de contention. Cet accessoire doit être porté jour et nuit pendant 15 jours. Le chirurgien doit bien le spécifier et si besoin, lui expliquer les raisons de cette mesure.

Pendant ces deux semaines, les fils disparaissent naturellement sous le bandeau et l’incision derrière l’oreille aura eu le temps de cicatriser.

Après l’intervention, des ecchymoses et des œdèmes apparaissent. Cela est tout à fait normal donc il faut rassurer l’enfant. D’ailleurs, il n’y a pas de traitement ou de soin spécifique que l’on doive faire pour les traiter puisqu’elles disparaissent d’elles-mêmes au bout de 10 jours environ.

Si l’enfant se plaint de ne plus sentir ses oreilles, ne pas s’alarmer, car cela est également normal. Vous devez lui expliquer que cette insensibilité n’est que passagère et que cette sensation disparaîtra au bout de quelques jours.

Malgré le port du bandeau, il faut lui éviter de faire trop d’activités physiques pendant au moins un mois.

Enfin, pour qu’il ne subisse pas d’autres railleries à l’école, il est conseillé de programmer l’intervention durant les vacances. Cela lui donnera le temps de bien récupérer et ses camarades de classe ne poseront pas de questions indiscrètes en voyant son bandeau de contention.

Quels sont les avantages ?

La majorité des enfants qui ont subi cette opération ont retrouvé leur confiance en eux et la joie de vivre. Les résultats peuvent être appréciés au bout d’un mois et vont se stabiliser de jour en jour.


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

A partir de quel âge une otoplastie est-elle possible ?

A partir de quel âge une otoplastie est-elle possible ?

  • Blog otoplastie

Nombreux sont les enfants qui naissent avec des oreilles décollées ou avec une malformation d’une seule oreille ou des deux à la fois. Certaines personnes ont le sentiment que leurs oreilles sont trop sailla ...

Lire plus

Otoplastie : qu\'en est-il de la douleur ?

Otoplastie : qu\'en est-il de la douleur ?

  • Blog otoplastie

L’otoplastie désigne la chirurgie esthétique des oreilles décollées. Elle a pour objectif de les rapprocher un peu plus du crâne et de leur faire retrouver une position normale. L’intervention est-elle ...

Lire plus

Otoplastie peut-elle réellement améliorer la vie des patients ?

Otoplastie peut-elle réellement améliorer la vie des patients ?

  • Blog otoplastie

L’otoplastie est une intervention chirurgicale à but esthétique qui corrige les oreilles décollées. Elle est souvent réalisée chez de jeunes enfants de sept ans et plus puisque dans la plupart des cas, ...

Lire plus

Otoplastie : les résultats sont-ils définitifs ?

Otoplastie : les résultats sont-ils définitifs ?

  • Blog otoplastie

L’otoplastie désigne la chirurgie esthétique des oreilles. Son principal objectif est de corriger des oreilles trop décollées du crâne, mais elle peut remédier à toute anomalie touchant cette part ...

Lire plus

Qu'est-ce que l'otoplastie ?

Qu'est-ce que l'otoplastie ?

  • Blog otoplastie

Avoir les oreilles décollées peut souvent mettre mal à l'aise et provoquer une certaine gêne vis-à-vis du regard de son entourage. Pourtant loin d'être une maladie irréversible, il s'agit d&# ...

Lire plus

Comment se déroule une otoplastie ?

Comment se déroule une otoplastie ?

  • Blog otoplastie

Depuis quelques années, l'otoplastie est de plus en plus appréciée puisque permet de retrouver un visage plus harmonieux.  Qu'est-ce que l'otoplastie ? L'otoplastie désigne la chirurgie ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères