L'otoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à réparer les oreilles décollées ou d'autres types de malformations des oreilles. C'est une intervention bénigne qui suscite toutefois les curiosités surtout sur ce qui se passe après.

 

Quelles sont les suites opératoires ?

Suite à une otoplastie,

- Le patient pourra ressentir des douleurs, mais pas trop intenses. Toutefois, des antalgiques et des anti-inflammatoires lui seront prescrits pour atténuer les douleurs

- Un pansement sous forme de casque devra être porté pendant 24 heures après l'opération

- Le pansement de type casque sera ensuite remplacé par un bandeau de contention. Ressemblant à un bandeau de tennis, ce pansement est plus discret et le patient devra le porter jour et nuit pendant les deux premières semaines puis seulement la nuit pendant la troisième semaine.

- Des oedèmes peuvent apparaître dans les premiers jours, mais elles finissent par disparaître peu à peu.

- Des ecchymoses vont également apparaître, mais tout comme les oedèmes, elles vont se résorber au fil du temps.

- Le patient aura comme l'impression que ses oreilles sont trop collées au crâne, mais ne vous inquiétez, cela est tout à fait normal. Les oreilles prendront leur position définitive au fil des jours donc il ne s'agit pas d'une hyper correction.

Toutes ces conséquences sont normales donc il est inutile de vous alarmer dès d'une ecchymose apparaît. Toutefois, si vraiment vous sentez qu'il y a quelque chose de bizarre, revenez consulter le chirurgien.

En ce qui concerne les fils, ils ne seront pas enlevés, car dans ce type de chirurgie, les médecins utilisent des fils résorbables.

Quels sont les risques éventuels de l'intervention ?

Les risques liés à une otoplastie sont minimes, toutefois pas impossibles. D'ailleurs, au premier entretien, le chirurgien doit les exposer au patient et ce, que ces risques soient liés au geste chirurgical ou à l'anesthésie. Le médecin a le devoir légal d'informer son patient et ce dernier a le droit de poser les questions relatives aux risques.

Attention, un médecin qui vous dira qu'il n'y a aucun risque à craindre est un charlatan donc mieux vaut changer de chirurgien.

Les risques pouvant être entraînés par une otoplastie sont :

- L'hémorragie

- L'infection

- Les nécroses cutanées

- Les chéloïdes ou cicatrices hypertrophiques

- Une asymétrie du résultat

- Une irrégularité de reliefs

- Un résultat qui ne correspond pas à ses attentes, ...

La première chose à faire pour éviter ces risques est de faire appel à un chirurgien de renom et compétent. Ensuite, il faut éviter de vous exposer aux températures extrêmes dans les premières semaines qui suivent, car les oreilles sont encore trop sensibles. Exposées au grand froid, elles peuvent geler et entraîner une nécrose et exposées au soleil, c'est la cicatrice qui risque de ne pas être jolie à voir. Enfin, il faut se plier au suivi post-opératoire pour que le médecin puisse surveiller l'évolution des cicatrices et des résultats finaux.

On tient encore à souligner que le fait de faire appel à un chirurgien expérimenté limite les risques, sans les faire disparaître. De cela, vous devez toujours en tenir compte.

Qu'en est-il des cicatrices ?

Les cicatrices laissées par une otoplastie sont très discrètes puisque le chirurgien incise derrière les oreilles au niveau des plis naturels. On parle d'une cicatrice dans le sillon rétro-auriculaire. Dans les premières semaines suivants l'intervention, la cicatrice sera un peu rosée donc visible, mais au fil du temps, elle va s'estomper jusqu'à disparaître totalement dans les plis naturels derrière l'oreille. Il faut savoir que la cicatrice ne prendra son aspect définitif qu'au bout d'un an, car la maturité cicatricielle ne sera atteinte qu'après ce délai.

Si le patient souhaite corriger une hypertrophie des oreilles trop importante, une incision supplémentaire peut être réalisée sur la façade antérieure de l'oreille, mais la cicatrice sera une fois de plus dissimulée dans les reliefs naturels.

Enfin, comme toutes les cicatrices, il faut éviter de les exposer au soleil dans les premiers mois suivants l'intervention. Si vraiment, vous ne pouvez en faire autrement, appliquez un écran total sur les cicatrices ou bien, portez tout simplement un chapeau couvrant les oreilles.