Un volume de visage adapté permet d'éviter la mauvaise mine et l'air vieilli. De nombreuses techniques permettent de remodeler le visage sans avoir recours au remodelage ou aux interventions en chirurgie esthétique. Toutefois, si vous devez recourir à des traitements spécifiques, il est nécessaire de bien définir les zones à retoucher.

Le vieillissement : quels impacts sur notre visage ?

Nous le savons déjà, le fait de vieillir a des effets sur la peau et le corps. Au fil du temps, des modifications affectent le visage ou le cou et les joues deviennent moins rondes, notamment pour ceux qui manquent de sommeil ou qui ont des problèmes intestinaux. Au niveau des yeux, des poches se forment et donnent au visage un air fatigué. Les tempes commencent à se creuser et donnent un aspect squelettique au visage. Au niveau de la bouche, les lèvres deviennent plus fines et les dents reculent. La mâchoire est moins marquée, contrairement à celle des jeunes.

En somme, chaque composant du visage subit une modification, d'où cet air vieilli. Néanmoins, il est possible d'apporter quelques modifications dans des zones bien déterminées pour avoir un visage rajeuni et une peau bien tonifiée.

Comment éviter que la peau ne se relâche ?

Lorsque la peau du visage se relâche, certaines personnes envisagent le lifting en guise de remède. Toutefois, il existe des méthodes moins radicales, comme la contraction du collagène grâce au laser ou la radiofréquence, l'acupuncture ou l'injection de gaz carbonique. Ces solutions sont beaucoup moins dangereuses et ont moins d'effets secondaires. D'après diverses expériences, en cas de relâchement modéré de la peau du visage, ces alternatives au lifting sont plus appropriées et aboutissent à des résultats satisfaisants, notamment lorsqu'elles sont adoptées un peu plus tôt (entre 40 et 50 ans). Quoi qu'il en soit, il est recommandé de s'y prendre plus tôt, car un stade avancé du relâchement de la peau ne peut être remédié que par le lifting, une solution beaucoup plus coûteuse et qui présente d'autres inconvénients.

Chirurgie esthétique du visage : dans quelles zones intervenir ?

Lorsque vous optez pour le remodelage du visage, il est important de prendre le temps de définir les zones où il faudra intervenir. En effet, une modification de l'aspect du visage est réussie à condition qu'il garde son aspect naturel. Une intervention sur certaines parties du visage n'apporte des résultats satisfaisants que si elle ne se voit pratiquement pas.

Dans la restauration du volume d'un visage, le principe est de respecter les formes naturelles du visage. En effet, un visage complètement transformé peut vite donner un air superficiel. Dans ce genre d'opération, le médecin doit veiller à ce que les joues ou la bouche soient gonflées de manière à garder une certaine harmonie avec le reste du visage. Certains endroits très précis, comme celui situé entre le nez et la bouche, ne doivent pas être trop marqués après intervention sur les autres parties du visage. En outre, les différents volumes, aussi bien celui des joues que du menton, doivent garder des proportions équilibrées. Le principal critère de réussite d'une intervention est basée sur une bonne association des corrections effectuées sur chaque zone du visage.

Dans le cas où le chirurgien ne devra intervenir que sur quelques parties du visage, il devra garder en tête l'idée de l'approche globale. Dans tous les cas, toute intervention doit être précédée d'une détermination bien précise des éventuels affaissements ou creusements. Ainsi, le médecin devra d'abord identifier tous les facteurs liés à la santé, tels qu'une alimentation déséquilibrée, des troubles hormonaux, des problèmes psychologiques ou encore des problèmes au niveau du système digestif.

A lire aussi :