La calvitie se traduit par une perte des cheveux. Neuf hommes sur dix en souffrent et elle peut apparaître tôt comme tard selon l'individu. Chez les femmes, on parle surtout de chute androgénique et environ 30 % de la gent féminine en souffre. Dans les deux cas, la perte de cheveux est sans graves conséquences au niveau santé, mais touche malheureusement le moral et la confiance en soi. Comment peut-on y remédier ?

 

Les premiers symptômes

Chez les hommes, la calvitie est à 98 % héréditaire, saute une génération et c'est surtout le grand-père maternel qui le transmet au petit-fils. Les premiers signes de la calvitie peuvent apparaître dès l'âge de 18 ans. Les premiers symptômes sont des cheveux de plus en plus gras qui vont s'affiner pour enfin tomber. Arrivé à l'âge adulte, 38 % des hommes sont chauves.

La grande calvitie

L'évolution de la calvitie n'est pas forcément la même chez les individus. Chez certains, la grande calvitie n'est atteint qu'à un stade éloigné des premiers symptômes alors que chez d'autres, elle survient très vite. On appelle grande calvitie l'absence totale de cheveux sans compter la couronne hypocratique. Cette dernière se traduit par la continuité de la barbe dont les poils ne tombent jamais.

La chute androgénique chez la femme

Le mot calvitie est rarement utilisé chez la femme, mais on parle plutôt de chute androgénique. Si les hommes arrivent parfois à tirer parti de leur tête chauve, le phénomène est mal vécu chez les femmes dont les cheveux sont un atout séduction infaillible. Toutefois, dans 70 % des cas, la perte de cheveux chez la femme est souvent due à une carence de vitamines due au stress, au manque de fer, de manganèse, de sodium et de tout autre élément qui nourrit les cheveux. Ainsi, avant de déprimer sur ce que vous croyez être une calvitie, allez consulter un expert qui saura analyser le phénomène et vous prescrire les éléments qui vous manquent.

Les remèdes pour limiter l'évolution de la calvitie

Lorsque la calvitie ou la chute androgénique est diagnostiqué, il existe quelques remèdes pour freiner son évolution et garder le plus longtemps possible vos cheveux. On cite :

- Le minoxydil : c'est une lotion exclusivement destinée aux hommes, qui doit être prescrit par un médecin et doit être appliquée deux fois pas jour. Même si elle est efficace, elle entraîne des démangeaisons et donne des cheveux poisseux.

- La finastéride : il s'agit de comprimés antichute de cheveux assez efficaces. Inconvénient : ils suppriment la libido.

- L'alpharegul : c'est un traitement à base de deux plantes différentes qui permet de supprimer la chute des cheveux. Il est aussi bien destiné aux hommes qu'aux femmes, est efficace et n'engendre aucun effet secondaire. Une cure dure trois mois et l'individu doit en faire deux par an. Il faut savoir que ce traitement n'est efficace que sur des chutes androgéniques.

Contrairement aux deux premiers remèdes, le dernier donne souvent des résultats irréversibles. Si on arrête les deux premiers traitements, la chute des cheveux reprend alors qu'avec l'Alpharegul, les cheveux ne retombent pas forcément.

Les solutions pour effacer les traces de la calvitie

Lorsqu'on a déjà perdu ses cheveux, il existe diverses solutions pour y remédier à savoir :

- L'implant de cheveux de contact ou prothèses capillaires :

Cette méthode consiste à fixer des cheveux synthétiques sur le cuir chevelu. Elle est très efficace, mais vous oblige à revenir voir l'expert tous les mois pour renouveler l'implant.

- La FUT (Follicular Unit Transplant) :

On l'appelle également technique de bandelette. Elle consiste à prélever une partie des cheveux de la couronne hypocratique et à les réimplanter sur la partie chauve. Ces cheveux vont se remettre à repousser naturellement. Le seul inconvénient : la cicatrice laissée par la technique.

- La FUE (Follicular Unit Extraction) :

Elle consiste à prélever des greffons de la couronne hypocratique, de les conserver dans du liquide PRP et de les implanter sur la partie chauve. La repousse est assurée à 100 % et elle ne laisse aucune trace.

- Le casque laser :

Cette technique a suscité l'espoir de nombreux hommes, toutefois, les études ont démontré qu'elle est peu efficace alors que son coût est exorbitant.

Quelques conseils

Pour ne pas aggraver la calvitie, évitez de :

- Vous laver les cheveux trop souvent

- Frotter les cheveux trop fort, car cela stimule les glandes sébacées et favorise la perte de cheveux

- Trop stresser, car le stress favorise la chute des cheveux

- Masser vos cheveux aux huiles essentielles sauf si vous avez de beaux cheveux que vous souhaitez entretenir