La douleur suite à une cruroplastie : lifting des cuisses

La cruroplastie désigne le lifting des cuisses qui se fait, le plus souvent sur ses faces internes. Cette chirurgie esthétique permet de regalber les cuisses et de corriger l’affaissement cutané disgracieux hautement complexant en été. En tant qu’intervention chirurgicale, elle implique la réalisation d’incisions et par voie de conséquence, de douleur. Celle-ci est-elle supportable ?

La cruroplastie

La cruroplastie permet de corriger l’affaissement de la peau au niveau des cuisses. Pour ce faire, elle va retirer l’excès cutané relâché et retendre la peau restante de sorte à retrouver une peau parfaitement lisse et sans effet de vagues. Le patient se retrouve alors avec des cuisses plus jeunes et plus belles.
Dans les détails, l’intervention consiste à :

  • Faire quelques incisions autour de la zone à traiter
  • Insérer de fines canules sous la peau pour remettre le muscle en tension
  • Retirer l’excédent de peau
  • Redraper le tout

Cette chirurgie esthétique se fait, le plus souvent sous anesthésie générale afin que les patients ne ressentent pas de douleur. Toutefois, il est possible de procéder par une anesthésie loco-régionale. Elle peut être associée à une liposuccion si en plus de l’affaissement cutané, un excès graisseux disgracieux se fait remarquer. La liposuccion ne peut être utilisée seule dans ce cas-ci, car le retrait graisseux peut engendrer un flétrissement de la peau et donc favoriser son relâchement. L’intervention dure environ 1h30 et une hospitalisation de 24 à 48 heures peut s’avérer nécessaire.

Les douleurs et complications d’un lifting des cuisses

La cruroplastie n’engendre que rarement des complications, mais elles ne doivent pas être négligées pour autant. Dans les premiers jours qui suivent l’intervention, des ecchymoses et des œdèmes apparaissent pour disparaître d’elles-mêmes au bout de quelques jours.
En ce qui concerne la douleur, elle est inexistante pendant l’intervention puisque le patient est placé sous anesthésie. Elle ne commence à se faire ressentir qu’au bout de quelques heures après la sortie du bloc. Rassurez-vous, elle n’est trop intense, mais on vous prescrira quand même des antalgiques pour les atténuer. Sur une échelle d’intensité de 0 à 10, elle s’élève à 3, 5.
Les douleurs et éventuelles gênes s’estompent au bout d’une semaine. Quant aux fourmillements et autres sensations étrangers qui peuvent survenir, ils disparaissent au bout de trois à quatre mois.


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer