Tout savoir sur la greffe capillaire chez la femme

  • Blog calvitie
Tout savoir sur la greffe capillaire chez la femme

Ce n'est pas facile de voir ses cheveux tomber ou céder sous le peigne lorsqu'on est une femme qui se trouve encore dans la fleur de l'âge. Et pourtant, ce cas touche 25% des ces dames et jeunes filles. Lorsque les cheveux se perdent par centaine, on parle d'une alopécie androgénétique, communément connue sous l'appellation de calvitie.

Eh oui ! Même les femmes en sont victimes et chez ces dernières, les pertes se produisent normalement à la ménopause comme assez tôt, jusque dans l'adolescence. Pour celles qui y sont sujettes, pas la peine de paniquer. Il existe des solutions qui permettent d'y remédier. Parmi celles-ci, il y a la greffe capillaire. Qu'est-ce que c'est et surtout quand subir ce type d'intervention esthétique ?

L'AAGT ou alopécie androgénétique en quelques mots

L'alopécie androgénétique ou AAGT se manifeste par des chutes évolutives des cheveux sur des zones diffuses au niveau de la tête. Le plus souvent, les chutes sont localisées sur le sommet du crâne, lorsque la raie naturelle s'élargit des deux côtés.

Cette maladie n'est pas à confondre avec les pertes de cheveux occasionnelles qui peuvent survenir à certains moments de la vie d'une femme. En effet, lors d'une grossesse, d'un état de stress et de fatigue ou après un choc psychologie, il arrive que ces dames perdent un peu de leurs cheveux. Toutefois, la situation ne dure que quelques jours, jusqu'à quelques semaines tandis que dans le cas d'une AAGT, les chutes persistent jusqu'à plusieurs mois et peuvent même s'intensifier.

Les trois degrés d'alopécie

L'importance de l'alopécie peut être définie grâce à une classification dynamique plurifactorielle. Il s'agit de déterminer le degré de dégarnissement du cuir chevelu à partir de trois stades de référence.

Le premier stade est un dégarnissement modéré se présentant sur le sommet de la tête. Les chutes ont, le plus souvent, lieu au niveau de la raie des cheveux tout le long de la ligne frontale.

Le second stade se présente par des chutes à seulement 1 cm du front pour s'élargir vers le centre du crâne et quelquefois, plus en arrière de la tête. On parle d'alopécie franche.

Le troisième stade est une alopécie presque totale offrant une zone rasée beaucoup plus importante sur le dessus de la tête. Dans ce cas, les cheveux ne sont présents que des deux côtés de la tête, derrière et sur une mince bande au niveau du front.

Les différents traitements contre l'alopécie féminine

La greffe capillaire est une des nombreuses méthodes qui permettent de retrouver un cuir chevelu après plusieurs chutes. Elle peut être réalisée assez tôt, lorsque les pertes de cheveux commencent après la puberté, ou bien après la ménopause.

Il existe plusieurs moyens qui permettent l'implantation capillaire. Il peut s'agir de la méthode par bandelette ou celle qui se fait par extraction d'unités folliculaires ou FUE.

La technique de la bandelette consiste à prélever une bande de peau derrière la tête. Cette bandelette est sectionnée en plusieurs morceaux à l'aide d'un microscope pour former les implants. Ces derniers sont insérés au niveau de la zone rasée à partir de petites incisions de 2 mm de long.  Les cheveux, par vascularisation pourront prendre racine dans la peau et repousser.

En ce qui concerne le recours à l'extraction, il s'agit de prélever, à l'aide d'une machine ou par aspiration, des greffons de cheveux qui seront ensuite réimplantés au niveau des zones dénuées de cheveux. Grâce à leurs bulbes, les greffons pourront se développer normalement au bout de six mois.

Type de greffe selon le degré de dégarnissementLorsque l'alopécie se trouve encore en stade 1, la greffe consiste à implanter quelques 1000 cheveux lors d'une unique intervention.

Dans le cas d'une alopécie de second degré, le chirurgien implante 1500 à 2000 cheveux lors de deux séances.

Pour corriger une alopécie de stade III, 3000 à 4000 cheveux peuvent être implantés et nécessiter jusqu'à trois séances.

Renforcement de la repousse

Lorsque les résultats tardent à apparaître après la greffe capillaire, la patiente peut solliciter d'autres méthodes qui permettent de booster la repousse des cheveux. Elle peut avoir recours aux lumières LED et infrarouges, ou aux injections de plasma riche en plaquettes. Dans le premier cas, il s'agit de stimuler les greffons à l'aide de lumières spéciales pour leur permettre de se développer rapidement. Dans le second cas, le chirurgien procède par des injections de sang riche en plasma et en plaquettes au niveau des zones implantées. Cette substance accélère la repousse des cheveux.

Dans les deux cas, les séances sont à répéter de nombreuses fois afin d'obtenir des résultats plus rapidement.

Les traitements alternatifs

Le recours à la greffe capillaire n'est pas obligatoire lorsque d'autres traitements dermatologiques localisés ont été efficaces pour faire repousser les cheveux.

Il existe, par exemple des lotions à base de Minoxidil à appliquer sur les zones vides. Cette substance permet d'activer la repousse du cheveu. Dans certains cas, elle peut s'associer aux techniques chirurgicales.

Quand cette lotion n'est pas efficace, le médecin peut prescrire la prise de pilule contraceptive afin de réguler le niveau hormonal. Toutefois, le type et la dose de médicament restent personnalisés selon que la femme se trouve en période de ménopause ou non.

D'une manière générale, les nouveaux cheveux ne sont visibles qu'à partir de six mois après l'intervention pour une greffe capillaire. La patiente peut avoir recours à cette technique lorsque le complexe dû à la perte de cheveux devient important. Le chirurgien lui octroie deux semaines de réflexion après la première consultation. Quel que soit le mode d'implantation choisi, ce type d'intervention reste naturelle et sans contre-indications.


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Greffe de cheveux : quelle spécialité

Greffe de cheveux : quelle spécialité

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux permet de traiter la chute des cheveux et un dégarnissement du crâne. L’approche est choisie en fonction du degré de dégarnissement. Dans tous les cas, c’est une intervention qui peut &ec ...

Lire plus

Mieux comprendre les implants capillaires

Mieux comprendre les implants capillaires

  • Blog calvitie

Les implants capillaires permettent de remédier à la calvitie ou à la perte de cheveux. Ils aident à recouvrir la zone dégarnie pour un aspect plus jeune et plus dense. Il existe actuellement diverses techniques ...

Lire plus

Implant capillaire : ses effets sur la qualité de vie des patients

Implant capillaire : ses effets sur la qualité de vie des patients

  • Blog calvitie

Quand on commence à perdre ses cheveux, ce n’est jamais très encourageant et pour cause : on considère souvent ce phénomène comme le signe du vieillissement ou le début d’une longue maladi ...

Lire plus

Tout ce qu'il faut savoir sur la greffe de cheveux FUT

Tout ce qu'il faut savoir sur la greffe de cheveux FUT

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux FUT (Follicular Unit Transplantation) consiste à prélever une bandelette de cheveux sur l’arrière de la tête du patient, récupérer les greffons de la bandelette et les implanter a ...

Lire plus

Greffe de cheveux : les techniques courantes

Greffe de cheveux : les techniques courantes

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux permet de traiter une calvitie. Cela consiste à prélever des racines sur la partie encore non-dégarnie de la tête du patient pour les implanter au niveau de la zone chauve. Pour obtenir de bons r&eac ...

Lire plus

Tout savoir sur la greffe de cheveux FUE

Tout savoir sur la greffe de cheveux FUE

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux est une technique qui permet de traiter les alopécies androgénétiques. Elle est apparue dans les années 50 et depuis, de nombreuses approches ont vu le jour dont la greffe FUE (Follicular Unit Extr ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer