Greffe de cheveux : les techniques courantes

  • Blog calvitie
Greffe de cheveux : les techniques courantes

La greffe de cheveux permet de traiter une calvitie. Cela consiste à prélever des racines sur la partie encore non-dégarnie de la tête du patient pour les implanter au niveau de la zone chauve. Pour obtenir de bons résultats selon la zone à recouvrir, il existe différentes techniques.

La méthode de la bandelette FUT

Cette technique est utilisée chez les personnes ne souhaitant pas avoir des cheveux trop courts ou rasés à l’arrière de la tête. Elle permet d’obtenir des milliers de greffons de bonne qualité. L’intervention se fait en quatre étapes principales :

  • prélèvement d’un fragment de cuir chevelu :

Le chirurgien commence par découper la bandelette au niveau de la couronne de la tête du patient. Avant cela, cette partie sera entièrement rasée. Le fragment est prélevé de manière horizontale sur environ 1 cm de largeur sur quelques centimètres de longueur. Une fois prélevé, l’incision est refermée par la technique de suture trichophytique. Le praticien utilise du fil résorbable à la fois transparent et fin. La cicatrice sera alors quasi-invisible puisque sera cachée par les cheveux situés aux alentours. Cette première étape dure environ trente minutes.

  • préparation des greffons :

La bandelette prélevée est découpée en plusieurs fragments puis en plusieurs micro-greffons ou unités folliculaires. Chacune d’entre elle contient entre un à quatre cheveux telle qu’elles étaient sur le cuir chevelu. Chaque unité est ensuite classée et groupée en ordre croissant puis implantée dans une solution de conservation.

  • préparation de la zone chauve :

Avant la réimplantation finale des greffons, le chirurgien réalise de nombreuses petites incisions au niveau de la peau de la zone chauve. Chaque incision mesure 1 mm, une taille microscopique qui n’entraîne aucun saignement. Ces minuscules fentes que l’on appelle aussi slits sont réalisées à l’aide d’une micro-lame en saphir ou d’une aiguille à triple biseau. Grâce à elles, les incisions sont très proches pour obtenir un résultat plus dense. Le chirurgien ne peut toutefois pas opérer à l’aveugle, mais doit respecter un protocole strict qui exige un certain degré d’emplacement entre les incisions, un alignement en ligne brisée pour un résultat plus naturel et un axe d’orientation précis pour donner un aspect naturel à la future repousse.

  • réimplantation des greffons :

Chaque micro-greffon est placé délicatement dans une incision à l’aide d’un instrument spécifique. Ils sont insérés à plusieurs millimètres de profondeur pour que la racine disparaisse entièrement sous le cuir chevelu. La grande attention que prête le praticien donne naissance à une zone greffée très discrète. Aucun pansement n’est appliqué et le patient peut se faire son premier shampoing dès le lendemain. L’intervention peut durer de deux à six heures selon la quantité de greffons à implanter.

Après cette dernière étape, des petites croûtes peuvent apparaître pour disparaître au bout de sept à douze jours. Les nouveaux cheveux commencent à repousser au bout de trois mois.

La technique du mini-punch 2 mm

Avec cette méthode, les greffons sont directement prélevés au niveau de la couronne par le biais d’un instrument appelé mini-punch. Celui-ci a un diamètre de 2 mm et est actionné en rotation par un moteur électrique. L’intervention se déroule comme suit :

  • prélèvement :

Une zone assez large de la couronne est d’abord rasée. Le chirurgien commence ensuite le forage de la peau avec le mini-punch. Tournant à une vitesse assez faible, celui-ci est placé au contact de la peau pour être ensuite enfoncé à quelques millimètres de profondeur. Il a pour objectif de tailler les greffons au niveau de la zone rasée. Une fois leur taille achevée, ils sont détachés du cuir chevelu avec une paire de ciseaux très fins ou un micro-pince. Ils sont ensuite implantés dans une solution de conservation en attendant la réimplantation. La partie où les greffons ont été prélevés va se cicatriser avec le temps puis de nouveaux cheveux vont recouvrir les petites taches laissées par le forage. Le prélèvement peut durer jusqu’à une heure.

  • préparation de la zone dégarnie :

Des orifices cylindriques sont réalisés au niveau de la zone chauve. Cette fois-ci, le chirurgien utilise un punch d’un diamètre de 1, 5 mm pour retirer des petits fragments de la peau chauve. Pour que la vascularisation soit maintenue, les orifices doivent respecter un certain espacement. Si le patient ne veut pas qu’on lui retire des fragments de peau chauve, il peut demander des petites incisions de 2 mm au niveau du cuir chevelu. Cette étape dure environ une trentaine de minutes.  

  • réimplantation des greffons :

Les mini-greffons sont implantés dans les orifices à l’aide de pinces. Pour la réimplantation de 600 mini-greffons, il faudra compter deux heures de temps. Un pansement sera par la suite appliqué et le patient devra le porter pendant 24 heures. Des petites croûtes peuvent apparaître pour disparaître au bout de 20 jours environ.

Le premier shampoing ne doit se faire qu’après trois jours et les cheveux nouvellement implantés vont repousser au bout de trois mois. Quant à la zone de prélèvement, les cicatrices seront dissimulées par les cheveux voisins.

La technique FUE

Cette méthode FUE ou Follicular Unit Extraction ressemble à la méthode du mini-punch. La seule différence c’est qu’elle fait appel à un micro-punch plus fin d’un diamètre de 0, 7 à 0, 9 mm. Les micro-greffons sont directement prélevés à l’arrière de la tête.

  • le prélèvement :

Il se déroule de la même manière qu’avec le mini-punch, mais le chirurgien doit faire très attention à ce que le forage se fasse très exactement dans l’axe du cheveu. Il utilise pour cela des lunettes-loupes pour ne pas sectionner les racines capillaires. Une micro-pince permet, par la suite, de détacher chaque greffon par traction. Les greffons sont temporairement stockés dans une solution de conservation.

  • la préparation de la zone chauve :

Le chirurgien réalise de petites incisions de 1 mm au niveau de cette zone pour accueillir les greffons qui sont ici très fins.

  • l’implantation :

Chaque greffon est implanté dans une incision à l’aide d’un appareil spécifique. Du fait de la proximité des incisions, les résultats sont très naturels et la greffe est totalement invisible. 


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Greffe de cheveux : des informations importantes à noter

Greffe de cheveux : des informations importantes à noter

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux est une intervention de plus en plus sollicitée. Cela consiste à recouvrir une partie chauve de la tête de nouveaux follicules capillaires. Plusieurs techniques sont aujourd’hui possibles. Le chirurgi ...

Lire plus

Greffe de cheveux : quelle spécialité

Greffe de cheveux : quelle spécialité

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux permet de traiter la chute des cheveux et un dégarnissement du crâne. L’approche est choisie en fonction du degré de dégarnissement. Dans tous les cas, c’est une intervention qui peut &ec ...

Lire plus

Mieux comprendre les implants capillaires

Mieux comprendre les implants capillaires

  • Blog calvitie

Les implants capillaires permettent de remédier à la calvitie ou à la perte de cheveux. Ils aident à recouvrir la zone dégarnie pour un aspect plus jeune et plus dense. Il existe actuellement diverses techniques ...

Lire plus

Implant capillaire : ses effets sur la qualité de vie des patients

Implant capillaire : ses effets sur la qualité de vie des patients

  • Blog calvitie

Quand on commence à perdre ses cheveux, ce n’est jamais très encourageant et pour cause : on considère souvent ce phénomène comme le signe du vieillissement ou le début d’une longue maladi ...

Lire plus

Tout ce qu'il faut savoir sur la greffe de cheveux FUT

Tout ce qu'il faut savoir sur la greffe de cheveux FUT

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux FUT (Follicular Unit Transplantation) consiste à prélever une bandelette de cheveux sur l’arrière de la tête du patient, récupérer les greffons de la bandelette et les implanter a ...

Lire plus

Tout savoir sur la greffe de cheveux FUE

Tout savoir sur la greffe de cheveux FUE

  • Blog calvitie

La greffe de cheveux est une technique qui permet de traiter les alopécies androgénétiques. Elle est apparue dans les années 50 et depuis, de nombreuses approches ont vu le jour dont la greffe FUE (Follicular Unit Extra ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères