Quand on commence à perdre ses cheveux, ce n’est jamais très encourageant et pour cause : on considère souvent ce phénomène comme le signe du vieillissement ou le début d’une longue maladie. Ce n’est pourtant pas les seules causes puisque l’alopécie peut avoir diverses raisons. Dans tous les cas, il est possible d’y remédier en faisant appel à des implants capillaires.

En quoi cela consiste-t-il ?

Se faire poser des implants capillaires consiste à implanter de nouveaux follicules pileux au niveau de la zone dégarnie. Dans la majorité des cas, cette technique est sollicitée pour la tête, mais elle peut également être utilisée pour les sourcils ou la barbe.

Pour opérer, le chirurgien peut recourir à l’une des méthodes suivantes :

Cette technique consiste à prélever une bandelette de cheveux au niveau de la nuque, à sélectionner sur cet échantillon les meilleurs greffons en les classifiant selon qu’ils comprennent « un ou deux cheveux » ou « trois ou quatre cheveux ». Les premiers sont destinés à être implantés sur la ligne frontale tandis que les seconds sont destinés pour le dessus de la tête. L’avantage avec cette technique c’est qu’une seule séance suffit pour recouvrir toute la zone chauve et que les cicatrices sont minces et seront dissimulées sous les cheveux.

Ici, le punch utilisé est encore plus fin et l’extraction se fait manuellement afin de préserver les cellules souches situées sous le bulbe. Les cicatrices sont minuscules ce qui permet d’adopter, plus tard, une coiffure coupée courte. Même si elle permet de bien recouvrir toute la zone dégarnie, plus d’une séance peut être nécessaire.

Quels sont les avantages ?

En se faisant poser des implants capillaires, bon nombre de patients ont pu retrouver une coiffure normale et une vie plus agréable.

En effet, avoir la tête dégarnie, surtout chez les femmes est source de déprime et d’angoisses permanente sans compter la honte qu’on ressent face aux regards des autres, même s’ils sont bienveillants.

Grâce aux implants, bon nombre de patients ont donc pu dépasser la déprime pour retrouver la joie de vivre et plus d’estime d’eux-mêmes. Avec la confiance en eux qui est revenue, ils se sentent plus insouciants et plus sereins face à l’avenir.