Le traitement médico-chirurgical des rides

Le traitement médico-chirurgical des rides

Les spécialistes de la médecine chirurgicale proposent aujourd’hui différentes techniques pour traiter les rides. Elles sont simples, rapides et efficaces. Il est même possible de combiner certaines d’entre elles avec une intervention de chirurgie esthétique comme le lifting. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur ces traitements.

Des produits à injecter ou à implanter pour traiter les rides

Pour faire disparaître les rides sur une zone, le chirurgien peut les combler, les détruire ou les décontracter. Les produits comme les techniques utilisées sont nombreux, mais parmi les biomatériaux auxquels ces professionnels de la médecine chirurgicale ont recours, il y a les produits résorbables et non résorbables.

Si les rides ne sont pas si importantes, le chirurgien peut vous proposer des produits résorbables. L’avantage de ceux-ci réside dans le fait qu’ils permettent un « retour en arrière » et qu’ils ne présentent aucun effet secondaire important. Chez certains patients, de légères complications peuvent apparaître le temps de résorption du produit. Cependant, on ne peut espérer un résultat durable, car il faut renouveler l’opération tous les 12 ou 24 mois.

Si vous ne voulez plus retourner chez votre chirurgien après ce traitement, vous pouvez demander un produit non résorbable. Ce dernier n’est tout de même pas très recommandé, car après quelques années, il y a des risques d’avoir des effets secondaires comme des petites boules dures sous la peau ou des granulomes inflammatoires.

Il est à noter que ce n’est pas le patient qui choisit le produit à injecter. Vous ne pouvez qu’exposer vos besoins au chirurgien et ce sera lui en décidera.

Le Gore-Tex

C’est dans les années 1990 qu’est apparu le Gore-Tex. Il s’agit d’un implant inerte définitif. On peut l’avoir sous différentes formes et épaisseurs. Le chirurgien le découpe alors en fonction de la zone à traiter et des demandes du patient. Même si vous n’êtes pas convaincu par ce type d’implant, sachez qu’il est bien toléré et il a aussi l’avantage d’être souple, solide et malléable. C’est le produit recommandé si vous voulez combler les sillons nasogéniens et les rides du lion. Pour les sillons superficiels peu marqués, le Gore-tex n’est pas très recommandé.

L’implantation de ce produit demande une technique chirurgicale rigoureuse. Une mauvaise intervention peut provoquer des infections. D’ailleurs, le risque d’infection est estimé à 5%, ce qui est tout de même considérable. Dans ce cas, il faut passer au retrait du matériel, mais cette opération reste facile et ne laisse aucune séquelle.

Le resurfacing laser

Aujourd’hui, les spécialistes de la médecine chirurgicale ont aussi recours à l’informatique, notamment au scanner pulsé, pour avoir plus de précisions. C’est le cas du resurfacing laser, une technique de traitement de rides. Pour celui-ci, on détruit en profondeur la ride et l’opération est calculée automatiquement par le laser. Le résultat est excellent pour le traitement des rides au niveau des lèvres, des paupières et des visages « craquelés ».

Le laser effectue une atomisation très localisée de la ride et il ne touche pas la zone qui n’est pas concernée. Cette intervention peut être réalisée sous anesthésie locale. Elle peut aussi s’accompagner d’un geste chirurgical comme le lifting pour avoir de meilleurs résultats.

Aussi efficace que soit cette technique, elle ne peut être réalisée dans le cadre du traitement des rides « musculaires » profondes. Elle ne peut pas non plus corriger un relâchement cutané. Après l’opération, le patient va avoir un œdème pendant à peu près une semaine et il ne pourra poursuivre ses activités socioprofessionnelles après l’intervention. Lorsque le gonflement s’atténue, un érythème va apparaître et vous allez l’avoir sur plusieurs semaines. Ceci peut se masquer avec un maquillage. Sur quelques mois aussi, une protection solaire est indispensable.

Les implants injectables non ou peu résorbables

Les produits à injecter sont l’artecoll ou la dermalive. Elles font plus effet sur les rides du lion, le sillon nasogésien et les rides péribuccales. Le mode opératoire est simple : il faut une aiguille et une seringue comme avec la technique du collagène. Il demande tout de même une grande précision. Le niveau d’injection doit être intradermique profond. Le produit ne doit pas être introduit à un degrétrop superficiel, car il pourrait se voir à travers la peau et on risque d’avoir quelques complications.

La lipostructure

Pour cette intervention, il faudra hospitaliser le patient. La lipostructure consiste à retirer la graisse de la personne et puis la réinjecter dans une zone comme au niveau des joues, des pommettes, du menton ou des lèvres. Elle est destinée à l’augmentation du volume, mais elle peut aussi combler les ridules.

Pour la lipostructure, le traitement est durable, même si le taux de résorption est limité entre 20 et 50%. Cette intervention ne présente aucun effet secondaire potentiel, car aucun produit étranger n’est introduit dans l’organisme.

Le botox ou la toxine botulique

Le botox est utilisé depuis 1980 dans le cadre du traitement des contractions musculaires du visage. Aujourd’hui, les spécialistes de la médecine chirurgicale y ont recours pour traiter les rides. Pour ce faire, ils procèdent à une injection intramusculaire qui va paralyser le muscle responsable de la ride. Cette opération est simple : il n’y a aucun test, ni de préparation cutanée, ni d’introduction d’anesthésie à faire avant l’opération.

La toxine botulique permet de corriger les rides musculaires du haut du visage, notamment les rides du lion ainsi que les rides de la patte d’oie. Le chirurgien peut vous refuser son injection si les sillonssont trop marqués. Il est possible d’accompagner cet acte chirurgical d’une autre opération comme le lifting.

Lorsque le botox est injecté, il va agir en affaiblissant au fur et à mesure la force de contraction du muscle responsable de la ride. Au bout d’une semaine, on ne va plus voir la ride. Après la première injection, il faudrait revoir sono chirurgien pour répéter l’opération et par la suite une fois par an. Pour cette opération, le patient n’est pas obligé d’arrêter ses activités socioprofessionnelles.


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Affiner le double menton grâce aux techniques de la médecine esthétique

Affiner le double menton grâce aux techniques de la médecine esthétique

  • Blog chirurgie du visage

Le double menton est perçu comme un défaut inesthétique qui endommage l’ovale du visage et lui donne un aspect grassouillet. Bon nombre de personnes en présente et si, jusqu’à récemment, la chi ...

Lire plus

Les techniques pour retrouver un cou plus ferme et un menton plus harmonieux

Les techniques pour retrouver un cou plus ferme et un menton plus harmonieux

  • Blog chirurgie du visage

Rien ne sert d’avoir un visage parfaitement lifté si le port de tête est tout fripé et mal dessiné. Il faut également agir au niveau de cette zone qui regroupe le menton et le cou si on souhaite garder un as ...

Lire plus

Génioplastie, liposuccion ou lifting: Quel traitement pour un double menton ?

Génioplastie, liposuccion ou lifting: Quel traitement pour un double menton ?

  • Blog chirurgie du visage

Si vous ne savez pas encore, le double menton est l’amas de graisse qui le relie à la partie supérieure de votre cou. Généralement, il ne peut s’éliminer facilement avec les traitements naturels du fa ...

Lire plus

Maigrir des joues : les astuces qui marchent

Maigrir des joues : les astuces qui marchent

  • Blog chirurgie du visage

Le fait d’avoir des joues potelées est mal vécu par certaines personnes surtout lorsque cela ne cadre pas avec le reste de la silhouette. En effet, il arrive que les joues rondes soient la suite logique d’un surpoids, mai ...

Lire plus

Lifting du visage : les différentes techniques possibles

Lifting du visage : les différentes techniques possibles

  • Blog chirurgie du visage

Le lifting du visage est une intervention chirurgicale qui permet de retendre la peau en retirant les parties qui se sont affaissées avec le temps. Il en existe différentes techniques en fonction de la zone du visage à corrige ...

Lire plus

Un visage toujours jeune grâce à la chirurgie esthétique

Un visage toujours jeune grâce à la chirurgie esthétique

  • Blog chirurgie du visage

Malgré tous les produits antirides, les exercices faciaux et les soins naturels qu’on apporte à notre visage, l’âge finit toujours par remporter la bataille. Il va alors arriver un moment où les rides vont pe ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères