Quel IMC pour une sleeve ?

Quel IMC pour une sleeve ?

La sleeve gastrectomie ou gastrectomie longitudinale est une chirurgie qui consiste à réduire la taille de l’estomac. Elle fait partie des techniques utilisées en chirurgie bariatrique ou chirurgie de l’obésité.

Quel est le principe de la sleeve gastrectomie 

Cette intervention chirurgicale a pour objectif de retirer les 2/3 de l’estomac. La partie enlevée est celle de la grande courbure puisque c’est à ce niveau qu’on retrouve la majorité des cellules qui secrètent de la ghréline, l’hormone qui stimule l’appétit.

Après l’opération, le patient se retrouve avec un estomac de taille réduite, ressemblant à un tube vertical. Le résultat est irréversible puisque la partie sectionnée est définitivement retirée.

Pourquoi recourir à une sleeve ?

La sleeve est réalisée pour favoriser une importante perte de poids chez les personnes obèses. Pour ce faire, elle induit trois mécanismes différents à savoir :

  • Une limitation de la prise alimentaire : puisque le patient se retrouve avec un estomac réduit, il ne peut plus avaler la même quantité de nourriture qu’auparavant. La poche restante se remplit au bout de quelques bouchées seulement sans que la personne ressente la faim.
  • Une suppression ou atténuation de la sensation de faim : comme la sécrétion de ghréline est désormais limitée, la personne ne ressent plus, ou très peu, la sensation de faim.
  • Un changement de la perception des goûts : la sleeve entraîne un changement au niveau de la flore bactérienne. Cela va influer sur les goûts de la personne. Si auparavant, cette dernière affectionnait particulièrement les aliments gras ou sucrés, cela ne sera plus le cas après l’intervention. En effet, son appétence pour certains aliments va changer ce qui lui permet d’éviter, dorénavant, les aliments qui l’ont fait grossir.

Aussi, il faut savoir que contrairement au bypass gastrique, la sleeve n’engendre pas de malabsorption. Elle est seulement restrictive, mais la digestion se passe normalement donc les risques de carence ou de frustration alimentaire sont moindres.

La sleeve est-elle conditionnée par l’IMC ?

La sleeve gastrectomie est une chirurgie que l’on peut réaliser chez les personnes obèses. Attention toutefois, il faut respecter un IMC (Indice de masse corporelle) précis pour pouvoir y prétendre. La détermination de l’IMC permet de choisir la bonne technique d’amaigrissement.

L’IMC est obtenu en divisant le poids (kg) d’une personne par la taille (m) au carré. On obtient la formule suivante : IMC = poids / taille².

Seules les personnes souffrant d’obésité morbide peuvent recourir à cette opération à condition que ses examens médicaux n’y soient pas un frein. D’une vue globale, la sleeve est autorisée à partir d’un IMC supérieur ou égal à 40 kg/m².

Toutefois, elle peut être réalisée chez les patients affichant un IMC supérieur ou égal à 35 km/m² si des raisons de santé le justifient. En effet, si la sleeve peut améliorer leur état de santé, elle peut être effectuée. Il arrive effectivement qu’après une gastrectomie verticale, une personne souffrant de diabète de type 2 voit son taux de sucre se stabiliser et son état s’améliorer. Cette amélioration peut aussi être remarquée chez une personne souffrant d’hypertension artérielle, d’apnées obstructives du sommeil, de stéatohépatite non alcoolique, …

Sa faisabilité est conditionnée par l’IMC du patient, mais ce n’est pas le seul critère retenu par les chirurgiens.  

Quand la sleeve peut être réalisée ?

Avant d’envisager une sleeve gastrectomie, les chirurgiens prescrivent d’abord d’autres techniques amaigrissantes aux patients. En effet, l’intervention n’est planifiée qu’en dernier recours lorsque les autres méthodes ont échoué. Un processus doit alors être respecté :

Etape n°1 : traitement médical, diététique, nutritionnel et psychothérapeutique

La durée de cette première étape du traitement peut aller de six à douze mois en fonction de l’évolution du patient.

Etape n°2 : préparation à l’intervention

Si l’étape précédente n’a pas apporté ses fruits, le patient entame la deuxième étape qui le prépare physiquement et psychologiquement à l’intervention. La phase préparatoire se fait également en plusieurs autres petites étapes à savoir :

  • consultation auprès d’un expert en chirurgie bariatrique : cette rencontre permet de déterminer si la chirurgie est nécessaire ou non ;
  • consultation auprès d’autres professionnels médicaux puisque la sleeve doit être encadré par diverses disciplines. Le patient devra alors passer en consultation auprès du chirurgien, du diététicien, du nutritionniste, du psychothérapeute, … Le but est de lui faire comprendre les enjeux d’une telle chirurgie, les avantages, les éventuels risques et complications, les suites opératoires et l’importance du suivi médical et nutritionnel à vie. Rappelons que les résultats sont irréversibles d’où la nécessité d’un contrôle à vie ;
  • bilan médical pour déterminer minutieusement l’état de santé du patient ; 
  • bilan et prise en charge psychologique : cela prépare le patient à la charge mentale que représente l’intervention. En effet, au-delà de la perte de poids qui est l’objectif global, le suivi ne sera pas des plus aisés et le patient peut flancher en cours de route. Il doit également se préparer au futur résultat pour qu’il puisse facilement accepter cette énorme changement.

Etape n°3 : chirurgie

C’est seulement à l’issue des deux étapes précédentes que la sleeve gastrectomie peut être réalisée. La durée de la procédure varie d’une personne à l’autre, mais cela peut aller de six mois à plusieurs années en fonction des cas. Il arrive même que les chirurgiens soient obligés de reporter l’intervention, voire de la refuser s’ils jugent que le patient n’est pas prêt. 


Cliquez ici pour demander un devis personalisé avec l'avis de notre chirurgien.

Autres articles dans la même catégorie

Body contouring : les nouvelles techniques pour avoir un corps parfait

Body contouring : les nouvelles techniques pour avoir un corps parfait

  • Blog chirurgie de l’obésité

Le culte de la beauté a aujourd’hui atteint son apogée. Tout le monde veut avoir un corps parfait et même s’il n’existe pas de norme de perfection standard en la matière, le body contouring propose dive ...

Lire plus

Bodylift : une étape obligée après une chirurgie bariatrique ?

Bodylift : une étape obligée après une chirurgie bariatrique ?

  • Blog chirurgie de l’obésité

Le bodylift est une intervention chirurgicale qui vise à réparer la peau pendante après un amaigrissement important ou suite au relâchement cutané dû au vieillissement naturel. La majorité des patient ...

Lire plus

Le surpoids, un mal typique de notre vie actuelle

Le surpoids, un mal typique de notre vie actuelle

  • Blog chirurgie de l’obésité

L’histoire de l’humanité est marquée par une accélération des progrès technologiques et médicaux. Dans le domaine de la santé, des maladies autrefois mortelles à grande éch ...

Lire plus

Chirurgies de l’obésité : des risques parfois à long terme

Chirurgies de l’obésité : des risques parfois à long terme

  • Blog chirurgie de l’obésité

L’obésité ou l’excès de poids importants  font courir un risque accru à diverses maladies, notamment les maladies cardiaques, le cancer, le diabète et les accidents vasculaires céré ...

Lire plus

Que faire en cas de reprise de poids après bypass ?

Que faire en cas de reprise de poids après bypass ?

  • Blog chirurgie de l’obésité

Depuis quelques années, la chirurgie bariatrique a le vent en poupe. Elle permet aux personnes souffrant d’obésité morbide de perdre tout leur excédent de poids. Différentes techniques peuvent être ut ...

Lire plus

Comment sortir de l’obésité morbide

Comment sortir de l’obésité morbide

  • Blog chirurgie de l’obésité

Bon nombre de femmes et d’hommes souffrent actuellement d’obésité morbide et souhaitent revenir à un poids plus sain. Cela implique évidemment une importante perte de poids ce qui peut se faire grâce & ...

Lire plus

À la une


Rechercher


Un corps de rêve en quelques clics


Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères