IVG : interruption volontaire de grossesse

IVG : interruption volontaire de grossesse

L’IVG désigne l’avortement provoqué pour des raisons non médicales du fait d’un non-désir de grossesse. Il existe deux types d’interruption volontaire de grossesse : l’avortement médical et l’avortement chirurgical.

Avant l’intervention proprement dite, la patiente doit suivre un parcours spécifique. Elle doit en premier lieu consulter un médecin pour exposer sa demande. Ce dernier a l’obligation de l’informer sur cette pratique et de lui remettre un « dossier-guide » concernant l’avortement. Il doit ensuite lui proposer une aide psycho-sociale. Cette dernière est facultative chez les femmes majeures, mais obligatoire chez les mineures. Enfin, si le médecin consulté ne pratique pas lui-même l’IVG, il a une dernière obligation : celle de fournir une liste de praticiens qui la pratiquent avec l’attestation de consultation médicale.

Auprès du deuxième praticien, la patiente doit remettre l’attestation de la première consultation ainsi qu’une lettre confirmant sa demande d’IVG. Ce n’est qu’après transmission de cette lettre de consentement que le médecin pourra déterminer la technique la plus appropriée.

L’interruption de grossesse est une intervention régulièrement sollicitée en Tunisie. Elle est considérée comme une opération mineure d’un point de vue physique, mais une assistance psychologique reste quand même conseillée. Solliciter les services d’un professionnel est fortement recommandé pour que plus tard, la patiente puisse envisager plus sereinement une nouvelle grossesse.



Prix d’un avortement en Tunisie

Opérations Notre prix Prix en Europe Économie
PRIX Ivg -interruption volontaire de grossesse- 620 € 1440 €

Ivg en Tunisie en bref

Opérations

Anesthésie Durée Intervention Séjour À L’hopital Séjour En Tunisie Reprise Du Travail Prix All Inclusive
Ivg -interruption volontaire de grossesse- Générale 0:30 heure(s) 1 nuit(s) 1 nuit(s) 1 jour(s) 620 €

Comment se déroule un avortement ou une IVG chirurgicale par aspiration?

L’IVG chirurgicale ou IVG par aspiration est une intervention mineure sur le plan médical qui dure entre 10 à 20 minutes. Elle est habituellement exécutée par dilatation-aspiration-curetage, une pratique très sûre. Cela consiste à :

  • Dilater le col de l’utérus par le biais d’un médicament
  • Introduire dans l’utérus une canule qui va servir à aspirer l’œuf

L’intervention est effectuée sous anesthésie locale. Un moment de repos d’une heure est toutefois imposé à la patiente avant qu’elle ne rentre. Une visite de contrôle sera réalisée au bout de quelques jours pour s’assurer que l’avortement est réussi. Contrairement à l’IVG médicale, l’IVG chirurgicale est sûre jusqu’à 99, 7 %. 

IVG médicamenteuse : pourquoi et quand?

L’IVG médicamenteuse ou IVG médical se fait par prise de médicaments abortifs. Seul le médecin pourra établir la prescription en fonction du terme de la grossesse. La procédure courante se compose de deux étapes :

  • La prise d’un médicament ayant pour action de bloquer la progestérone laquelle a pour rôle de maintenir la grossesse. Ce médicament, généralement le mifépristone, va engendrer des contractions et l’ouverture du col
  • La prise d’un second type de médicament, généralement le misoprostol, au bout de 36 à 48 h après la première étape. Ce médicament a pour rôle d’intensifier les contractions et d’expulser l’œuf

Un contrôle médical est réalisé au bout de quelques jours pour s’assurer que la grossesse a été réellement interrompue. En effet, l’IVG par médicament n’est sûre qu’à 95 %.
L’IVG ou l’avortement médical en Tunisie nécessite un séjour de 2 jours / 1 nuit.
Que ce soit médical ou chirurgical, l’IVG ne comporte ni coupure, ni point de suture. Elle ne laisse donc aucune cicatrice.

Délai d’avortement en Tunisie

Dès lors que la femme décide de se faire une IVG, il est important de respecter le délai légal d’avortement pour réduire les risques de complications. Ainsi :

  • L'IVG médicale peut avoir lieu entre cinq à sept semaines de gestation.
  • L’avortement par aspiration est possible jusqu'à 11 semaines d’aménorrhée (soit huit à neuf semaines de grossesse).

Y-a-t-il des risques de complications après une IVG ?

Après une IVG, la patiente n’est plus enceinte. Il lui faudra toutefois suivre un suivi psychologique pour tenir le coup, car même si c’était une grossesse non-désirée, cette intervention est toujours douloureuse pour la femme.
Plus tard, elle pourra retomber enceinte à nouveau, mais lorsqu’elle sera prête à devenir maman.
A part les troubles psychologiques que cette intervention peut entraîner, d’autres complications peuvent survenir comme :

  • d’importantes pertes de sang
  • de fortes douleurs abdominales
  • de la fièvre à plus de 38°
  • un malaise

L’avortement engendre toujours des pertes de sang, mais lorsqu’elles sont trop abondantes et prolongées, il peut s’agir d’une hémorragie. De même, ressentir d’intenses douleurs n’est pas normal ainsi que la fièvre ou le malaise. Dans ces cas-là, il faut immédiatement appeler le médecin.


Quelles sont les suites opératoires d’un avortement ?

Les suites opératoires d’une IVG sont relativement simples. La patiente peut ressentir une légère douleur dont l’intensité ressemble à celle de la menstruation.

Le médecin lui prescrit des antibiotiques après une IVG chirurgicale pour réduire les risques d’infection.
L’IVG, qu’elle soit médicale ou chirurgicale, engendre de légers saignements lesquels peuvent durer pendant une dizaine de jours. Si les saignements sont très abondants, il est conseillé de retourner voir le médecin pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une hémorragie.

Les contrôles de visite sont ensuite planifiés pour s’assurer de la réussite de l’IVG et de l’absence d’infection ou autres complications.

En savoir plus sur les pathologies de l'utérus

D’autres interventions gynécologiques sont proposées telles que l’ablation de l’utérus ou hystérectomie ou encore la myomectomie ou retrait de fibrome utérin.


Conseils avant/après une IVG

Un corps de rêve en quelques clics
Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 5 300 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer