Prothèse de hanche en Tunisie

Prothèse de hanche en Tunisie

Après examens médicaux dans votre pays, votre médecin vous a prescrit une prothèse de la hanche, mais vous hésitez à le faire par manque d’informations ?

L’équipe de Cosmetica Travel vous donne toutes les réponses en tant compte du point de vue médical, émotionnel et économique. Elle vous propose une prise en charge intégrale, répondant aux normes de niveau international et dans un joli cadre exotique.

Avant de vous décider, nous vous invitons à consulter notre site web. Il vous donne les détails de l’intervention qui vous intéresse et répond aux questions qui vous titillent.

Qu’est-ce qu’une prothèse de hanche ?

L'articulation de la hanche se compose de deux extrémités osseuses :

  • L’extrémité supérieure du fémur : la tête du fémur reliée à la diaphyse fémorale (partie principale du fémur) par le col du fémur
  • La partie articulaire concave du bassin : la cotyle

La prothèse de hanche totale (PTH) se compose de deux pièces emboîtées :

  • La 1ère pièce : concave en forme de “cupule”, sera fixée sur le bassin à la place de la « cotyle », elle est en polyéthylène ou en céramique.
  • La 2ème pièce : une tige terminée par une boule, sera introduite dans le fémur (os de la cuisse) à la place de sa partie supérieure (le col et la tête du fémur), elle en acier inoxydable ou en alliage chrome –cobalt ou en titane.

La fixation des pièces prothétiques au niveau de l’os peut se faire soit avec une colle spéciale dite « ciment acrylique», on parle dans ce cas de prothèse cimentée soit sans colle grâce à l’os qui va repousser autour des éléments implantés « ancrage biologique », on parle de prothèse non cimentée.

C’est le chirurgien qui détermine le choix du type de prothèses et des modalités opératoires en fonction de l’importance des lésions et de l’état général de chaque patient.

En quelque sorte c’est une hanche neuve qui va être retrouvée.

Pour que l’ensemble de la prothèse fonctionne parfaitement, il ne suffit pas que chaque pièce soit bien positionnée et fixée, mais il est aussi essentiel que la musculature environnante soit correcte et équilibrée d’où l’importance de la rééducation postopératoire.

Dans quels cas la prothèse de hanche est indiquée ?

La principale indication d’une prothèse de hanche reste la coxarthrose. Ce terme signifie l’usure du cartilage de la hanche : les surfaces articulaires vont se retrouver dénudées de cartilage et le contact articulaire va se faire alors « os contre os » entraînant douleurs articulaires et une invalidité.

La coxarthrose peut survenir de façon spontanée avec l’âge, mais peut être favorisée par la survenue d’un accident, fracture, surpoids, infection, …

La prothèse est également indiquée dans les maladies rhumatismales qui entraînent une destruction de la hanche (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante,…).

Les autres indications sont : la nécrose de la hanche (arrêt de la vascularisation au niveau de l’articulation), un accident, plusieurs maladies osseuses, …

Toutes ces maladies aboutissent à un résultat identique : la hanche va devenir douloureuse et raide à la mobilisation. Elle ne peut plus jouer son rôle de soutien et d’articulation. Progressivement, les douleurs vont devenir tellement insupportables que le sujet va limiter toutes ses activités et se confiner au lit. La solution ne peut être apportée que par la mise en place d’une prothèse de hanche.

En savoir plus sur la mise en place d’une prothèse de genoux.



Prix d’une pose de prothèse de hanche en Tunisie

Opérations Notre prix Prix en Europe Économie
PRIX Prothèse de hanche 7000 € 12727 €

Pose de prothèse de hanche en Tunisie en bref

Opérations

Anesthésie Durée Intervention Séjour À L’hopital Séjour En Tunisie Reprise Du Travail Prix All Inclusive
Prothèse de hanche Générale 2-3 heure(s) 6 nuit(s) 10 nuit(s) 40-90 jour(s) 7000 €

Comment se déroule l’opération de la Prothèse de hanche ?

L’opération de la hanche est actuellement un acte fréquent et bien codifié. L’intervention peut se faire sous anesthésie générale ou loco-régionale.

L'incision se fera au niveau de la partie haute et antérieure de la cuisse (voie antérieure) ou au niveau de la partie postérieure et externe de la fesse (voie postéro-externe).

Le chirurgien expose l'articulation de la hanche, retire les parties endommagées et les remplace avec grande précision par les composants prothétiques.

Un drain est placé au niveau de l’articulation pour évacuer les sécrétions.

A la fin de l’intervention, la hanche est refermée.

L'intervention dure entre 1h30mn et 2 heures environ.


Cicatrices d’opération de la prothèse de hanche

L’emplacement de la cicatrice après une prothèse de la hanche dépend de la voie d’abord choisie par le chirurgien.

  • dans le cas de la voie antérieure, la cicatrice se situera sur la face antérieure de la cuisse, dans sa partie haute
  • dans le cas de la voie postéro-externe, la cicatrice se situera sur la face externe de la fesse

Dans les deux cas, les cicatrices seront très visibles dans les premiers mois après l’intervention, mais au bout d’environ 12 mois, la cicatrisation arrivera à maturité et elles seront alors plus discrètes.


Prothèse de hanche : Quelles sont les suites opératoires ?

Après une prothèse de hanche, les suites opératoires doivent être bien respectées pour une guérison rapide. Ainsi,

  • Au cours du 1er jour post-opératoire (J1), le kinésithérapeute aide le patient à se mettre en position assise dans le lit.
  • Au cours du J2, le patient est assisté pour s’asseoir sur le fauteuil.
  • Au cours du J3, le premier lever et les premiers pas avec déambulateur ou canne sont effectués. La rééducation est poursuivie par la suite de façon quotidienne et régulière.
  • Des médicaments anti-douleurs, des antibiotiques ainsi que des anticoagulants sont prescrits. Les anticoagulants visent à réduire le risque de formation de caillots dans le sang.
  • Les drains mis au niveau de la plaie sont retirés quelques jours après l’intervention, généralement à J3.
  • Les soins de cicatrices sont effectués régulièrement.
  • Afin de maintenir la hanche opérée en position, un coussin est placé entre les jambes du patient.
  • La reprise du travail se fait au bout de deux à trois après l’intervention.

La rééducation démarrée pendant la période d’hospitalisation devra être poursuivie au cours de séances quotidiennes d’abord assistées par un kinésithérapeute qualifié puis seul pendant deux à trois mois. Le but principal est d’augmenter progressivement la mobilité de l’articulation, tonifier les muscles et favoriser la circulation sanguine. Il s’agit en effet de l’étape la plus importante dans la pose de la prothèse.

Le degré de récupération après la pose de la prothèse dépend de la qualité et de la durée de la rééducation, mais aussi de la motivation personnelle du patient ainsi que de sa persévérance dans l’application des exercices.


Résultats attendus après la pose de prothèse de hanche

La chirurgie de la hanche, en remplaçant la partie endommagée de la hanche, permet de retrouver une vie active normale avec :

  • Une disparition complète des douleurs.
  • La récupération optimale de la fonction articulaire (souplesse et stabilité).
  • La récupération optimale de l’autonomie fonctionnelle et la reprise des activités quotidiennes.
  • Plus de stabilité des jambes

Cette opération est devenue un geste tout à fait courant et son taux de succès entre mains expérimentées est de l'ordre de 96 %. Le résultat définitif ne sera ressenti qu’au bout de 5 à 8 mois.

En une phrase, la prothèse va améliorer d’une façon spectaculaire la qualité de vie du patient.


Photos avant/après une pose de prothèse de hanche


Conseils avant/après une pose de prothèse de hanche

Avant l’intervention, il faut :

  • Conseils généraux :
    • Arrêter de fumer plusieurs semaines avant la date prévue de l’opération
    • Réduire au maximum la consommation d’alcool, quelques semaines avant l’intervention
    • Consulter le médecin traitant afin d’équilibrer au mieux les éventuelles maladies chroniques (diabète, asthme, hypertension artérielle, troubles thyroïdiens, épilepsie, ...)
    • Prévoir des “bas de contention” pour les porter le jour de l’intervention afin de prévenir la survenue de « phlébite » (formation de caillots dans la circulation sanguine)
    • Essayer de perdre un éventuel excès de poids
    • Prendre le soin de bien remplir le formulaire « Dossier Médical » et de répondre à toutes ses questions
  • Conseils spécifiques :
    • Consulter de façon systématique le médecin traitant pour dépister et traiter toutes les infections éventuelles (infections ORL, infection urinaire, plaie cutanée,…). En cas d’infection, il faut la faire soigner par le médecin traitant dans le pays d’origine, faute de quoi l’opération pourrait être reportée
    • Consulter de façon systématique (même en l’absence de tout signe) le dentiste pour dépister et traiter tous les abcès et caries dentaires

Pratiquer des activités qui visent à développer la musculature du haut du corps pour une bonne capacité à utiliser les déambulateurs et les béquilles à la suite de l’intervention

La veille de l’intervention, il faut :

  • Rester à jeun à partir de minuit (8 à 10 heures avant l’acte), ceci veut dire ne plus rien manger, boire ou fumer
  • Prendre une douche en insistant sur la région de la hanche avec un savon antiseptique moussant (type : polyvidone iodée, chlorexidine, …) et une brosse
  • Prendre un bain de bouche avec un antiseptique
  • Eviter les produits de toilette parfumés, maquillage et vernis à ongles
  • Se relaxer et profiter d’une bonne nuit de sommeil

Après l’intervention, il faut :

  • Conseils généraux :
    • Se faire assister par un auxiliaire médical (kinésithérapeute, infirmier) lors du premier lever
    • S’abstenir de fumer au moins quelques semaines après l’intervention
    • Ne pas hésiter à appeler l’infirmière en cas de douleur
    • Eviter de prendre un bain durant trois semaines. Au cours de cette période, il est possible de prendre des douches tout en protégeant les points de suture du jet d'eau à l'aide d’un pansement
  • Conseils spécifiques :

Au cours des trois premiers mois après l’intervention, pensez à :

    • Continuer impérativement la pratique des exercices de rééducation appris au cours de la 1ère période
    • Continuer le port de bas de contention tant qu’une activité physique normale n’a pas été reprise
    • Marcher : la marche se fera à l’aide de deux béquilles au cours des quatre premières semaines suivant l'opération. Puis, le patient devra essayer de marcher avec une seule béquille. De la 4ème à la 8ème semaine, l'utilisation des béquilles se réduira de plus en plus. Après environ huit semaines, la marche ainsi que la montée et la descente des escaliers est tout à fait possible sans béquilles
    • Eviter de croiser les jambes et de s’accroupir
    • Eviter le mouvement à grand risque de luxation « déboîtement » de la prothèse pendant trois mois après l’intervention. Ce mouvement résulte de la combinaison de trois gestes :
      • rapprocher la cuisse en dedans
      • tourner la cuisse en dedans
      • fléchir la hanche de façon importante
    • Se coucher dans le lit : Eviter un lit trop bas et trop mou. Préférer la position couchée, sur le dos, jambes écartées avec un coussin entre les jambes durant les premiers mois. En cas d’installation sur le côté, éviter de croiser les jambes et de placer un coussin entre les genoux
    • Se lever du lit : se placer du côté opposé à la prothèse, tendre les jambes, serrer les genoux et se redresser, de préférence du côté opéré. Prévoir un lit de hauteur adaptée et un matelas qui ne soit pas trop mou
    • Position assise : les genoux doivent être plus bas que les hanches (l’angle entre la cuisse et le bassin ne doit jamais dépasser les 90°). Prévoir donc de mettre un coussin sous les fesses, éviter de trop se pencher en avant et éviter de s’asseoir sur un siège trop bas. N’utiliser que des fauteuils avec accoudoirs et éviter les chaises.
    • Eviter de ramasser quelque chose au pied du lit ou de faire un geste pour relever une couverture. Ces gestes sont en effet dangereux pour votre articulation. La seule possibilité pour ramasser un objet au sol est d’être assis et de ramasser l’objet à l’aide d’une pince destinée à cet effet.
    • Pour se chausser : commencer par s’asseoir puis se chausser et se lever en s’aidant de ses membres supérieurs. Le premier mois, utiliser des chaussures sans lacets
    • Utiliser un réhausseur de cuvette dans les toilettes
    • Utiliser une douche plutôt qu'une baignoire
    • Eviter de s'asseoir dans un fauteuil ou sur un lit trop bas
    • Conduire la voiture : la conduite devra être différée après le 45ème jour après la pose de la prothèse. Une autorisation préalable de la part du kinésithérapeute est recommandée. Apprendre les bonnes pratiques pour monter et descendre de la voiture de façon à ne pas imposer un mouvement luxant à la hanche
    • Le patient devra respecter une certaine discipline et éviter les mouvements interdits pendant les trois premiers mois après l’intervention, temps nécessaire pour que la hanche soit stable, faute de quoi il y a risque de luxation ou de descellement de la prothèse

A vie :

  • Faire attention à toute infection (par exemple : abcès dentaire, abcès cutané, abcès profond, …) et consulter rapidement le médecin pour la traiter sans attendre. En effet, la prothèse constitue un point d’appel aux infections : à partir de n’importe quel foyer infectieux, les bactéries passent dans le sang et se fixent sur la prothèse rendant l’infection plus difficile à guérir
  • Tenir informé votre dentiste du port de prothèse, afin qu’il puisse prendre les précautions nécessaires au cours des soins. Un traitement à base d’antibiotiques pourra être prescrit
  • Signaler à chaque consultation le port de prothèse au médecin généraliste et au dentiste
  • Garder dans votre porte-feuille une carte « Porteur de prothèse » comprenant les renseignements qui s’y réfèrent
  • Eviter les injections intra-musculaires du côté opéré
  • Sports et activités : la pratique de sport peut être reprise progressivement à partir du 3e mois après l’intervention. Eviter tous les sports qui soumettent la prothèse à trop de contraintes (judo, karaté, sports d’équipe, sauts, course à pied, parachutisme, …) et pratiquer des sports non-violents (marche, natation, golf, ...)
  • Eviter le port de charges lourdes (>20 Kg)
  • Eviter au maximum les sauts de lieu élevé ainsi que les chutes
  • Eviter de prendre du poids : tout poids excédentaire augmente la sollicitation sur la prothèse et peut entraîner son descellement (usure).
  • A l’aéroport : étant donné que les portiques de l’aéroport peuvent détecter l’acier de la prothèse, il faut toujours se munir d’un certificat médical justifiant le port d’un matériel métallique.

N.B. : Bien que les conseils sus-indiqués sont d’une importance notable, ils ne sont en aucun exhaustifs.

Les questions les plus fréquentes ?

  • Quelle est la durée de vie d’une prothèse de hanche ?

Une prothèse dure en moyenne 15 à 20 ans après lesquels elle s’use et il faudra la changer.
La durée de vie d’une prothèse de hanche peut être influencée par de nombreux facteurs : surpoids, traumatismes, survenue de complications, ...

  • Quelles sont les modalités de suivi à long terme ?

La prothèse doit être surveillée régulièrement par le médecin grâce à l’examen clinique et la demande de radiographies. Une consultation de suivi tous les deux ans est recommandée à vie.
Votre séjour en cinq étapes 

  • 1ère étape : Savoir combien ça coûte

Sur le site de Cosmetica Travel, vous êtes invité à remplir le formulaire N°1 « Combien ça coûte » pour avoir un devis détaillé de l’intervention.
L’équipe étudie ensuite la requête dans la confidentialité totale. Une estimation du coût vous sera envoyé rapidement avec en pièces jointes, les C.V. des médecins/chirurgiens qui vous prendront en charge.
A ce stade, aucune décision n’est encore prise, car l’équipe médicale doit encore étudier le « dossier médical » complet du patient.

  • 2ème étape : Etablissement de votre dossier médical complet

Même si vous avez déjà suivi des examens médicaux poussés dans votre pays, l’équipe médicale de « Cosmetica Travel » va réétudier le dossier médical pour s’assurer que l’indication est la bonne et qu’il n’y a aucune contre-indication.
L’intervention ne sera planifiée qu’après cette investigation et quand l’équipe médicale jugera l’opération nécessaire. Pour que cette étape puisse se faire, vous êtes prié de remplir un 2ème formulaire : Le formulaire N°2 « Dossier Médical ». Il ne faut pas oublier d’y joindre les résultats/rapports des examens complémentaires demandés.

Après examen attentif de tous les éléments de votre dossier, une décision définitive sera prise et une offre vous sera envoyée.

  • 3ème étape : Confirmation et Réservation

Si vous acceptez l’offre proposée par « Cosmetica Travel », vous devez confirmer votre acceptation en remplissant un 3ème formulaire : Le formulaire N°3 « Réservation ».
Dès réception de ce formulaire, l’équipe médicale vous enverra un planning détaillé de votre séjour en Tunisie.

  • 4ème étape: Séjour en Tunisie
  • Arrivée à l’aéroport

Un membre de Cosmetica Travel vous accueille à l’aéroport « Tunis Carthage ». Il vous accompagne jusqu’à votre hôtel et vous donne des détails sur le déroulement de votre séjour. Il vous assiste durant tout le séjour et reste à votre disposition pour d’éventuelles questions ou doutes.

  • Consultation pré-opératoire

Au lendemain de votre arrivée, le médecin chargé de votre dossier vous reçoit dans son cabinet pour vous examiner et pour étudier pour une dernière fois votre dossier. Il vous expliquera en détails le traitement indiqué.
N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous titillent afin de dissiper tous vos doutes. Ceci est très important pour optimiser les chances de succès de l’intervention et accélérer votre guérison.
La consultation pré-opératoire se termine par la remise du « document de consentement mutuel » signé de votre part ainsi que par le règlement de votre facture.

  • Séjour hospitalier

Le lendemain de la consultation pré-opératoire, vous serez admis dans une des cliniques modernes et luxueuses qui travaille avec « Cosmetica Travel ». Un membre de l’équipe vous assiste pour remplir les formulaires d’admission. Vous ferez ensuite connaissance avec l’équipe médicale et paramédicale qui s’occupera de vous.
Avant la sortie de la clinique, votre médecin/chirurgien vous examinera au cours des deux autres consultations post-opératoires. L’hospitalisation dure en moyenne 10 jours (9 nuits).

  • Période de convalescence en Tunisie

Quand votre état sera stabilisé, le médecin/chirurgien signe votre billet de sortie de la clinique et un membre de l’équipe assure votre transfert jusqu’à l’hôtel.
Tous les jours pendant votre séjour à l’hôtel, un infirmier membre de l’équipe vous assiste pour la prise éventuelle de certains médicaments (injections, ...).
Durant la période de convalescence, deux autres consultations postopératoires avec votre médecin/chirurgien seront organisées. Vous bénéficierez également de séances rééducation assistées par des kinésithérapeutes qualifiés. La durée de la période de convalescence en Tunisie est de 6 jours (5 nuits).
La durée totale du séjour en Tunisie est d’environ 18 jours (17 nuits). Cela vous permettra de bénéficier d’une bonne surveillance postopératoire afin de réduire les risques de complications postopératoires.

  • 5ème étape : Retour à votre pays d’origine

Avant de quitter la Tunisie, votre médecin vous remet un compte rendu médical opératoire qui sera utile pour le suivi postopératoire dans votre pays. Un membre de l’équipe « Cosmetica Travel » vous ramènera à l’aéroport « Tunis Carthage ».
Une fois chez vous, n’hésitez pas à garder le contact avec l’équipe de « Cosmetica Travel », par e-mail, téléphone ou par poste.
Les chirurgiens orthopédistes partenaires de Cosmetica Travel
Cosmetica Travel collabore avec des médecins et des chirurgiens Tunisiens hautement qualifiés. Ils ont tous suivi un riche parcours hospitalo-universitaire et un savoir-faire de niveau international acquis aussi bien en Tunisie qu’au sein des hôpitaux européens et américains.

Tous les praticiens partenaires :

disposent d’un diplôme d'état de docteur en médecine et diplômés dans leurs spécialités respectives
sont inscrits au conseil national de l’ordre des médecins
sont inscrits à l’ordre de leurs spécialités respectives
exercent avec succès dans leur cabinet privé
sont couverts par une assurance professionnelle

Le code de déontologie médicale nous interdit de divulguer l’identité de nos chirurgiens. Toutefois, le CV du médecin qui vous prendra en charge vous sera transmis par e-mail au cours de la première étape.

Les cliniques partenaires de Cosmetica Travel

Les cliniques partenaires de « Cosmetica Travel » sont des structures hospitalières privées et agréées par l’Etat. Elles disposent d’une infrastructure moderne et utilisent une technologie de pointe en matière de soins.
Ce sont des structures pluridisciplinaires qui offrent aux patients une prise en charge médicale intégrale.
Tous les équipements techniques et moyens de surveillance sont ultra-modernes et conformes aux normes internationales en vigueur. Cela garantit aux patients un maximum de sécurité et un confort optimal.

En ce qui concerne l’équipe médicale et paramédicale, elles sont présentes 24h/24 pour offrir aux patients des soins de qualité, une surveillance étroite et afin de répondre à tous leurs besoins. Les conditions d’asepsie sont rigoureusement respectées par tous les membres de l’équipe.

Les chambres d’hospitalisation sont toutes pourvues des équipements nécessaires aux soins et à la surveillance (oxygène, electrocardioscope, …), sans omettre le côté confort (climatisation, TV, Téléphone, salle de bain, …).
Les lits sont à commande électrique pour permettre l’inclinaison du dossier en fonction des besoins du patient et/ou l’indication du médecin.

Les repas sont servis dans votre chambre. Le patient pourra choisir son repas depuis un menu établi par la diététicienne suivant les recommandations du médecin.

Un corps de rêve en quelques clics
Tarifs chirurgie esthétique
Plus de 6 000 clients satisfaits
Selon la période, l'intervention et autres critères

Conformément à la réglementation de l'Union Européenne sur la protection des données,
Il est important que vous consultiez notre « charte de données personnelles » concernant la manière dont nous traitons vos données.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez cette charte. Fermer